Baisse des dotations : c’est reparti pour le discours

L’article d’Expressions nous donne un avant goût de ce que l’on va certainement entendre lors de ses prochains mois et l’article datant du 21 août 2017 dont le titre est « Macron met les communes à la diète » nous laisse penser que cette ritournelle sera répétée à chaque occasion lors des prochains discours du maire communiste de Vénissieux.

Mais pour être objectif, il est clair que les dotations vont baisser, et c’est ce que révèle le site de l’Association des maires de France 

les préfets ont fait savoir aux maires que des projets d’investissements cofinancés par la DETR étaient bloqués

Mais selon le journal local Expressions 

Emmanuel Macron ayant annoncé 10 milliards d’économies supplémentaires d’ici 2022 dans son programme de campagne. Finalement… ce sera 13 milliards.

Et là, bien évidemment le journal, subventionné par la ville de Vénissieux, reprend un texte du site de Michèle Picard datant du 21 juillet 2017 où elle déclare :

« Les communes et leurs services publics sont, une fois encore, sacrifiés sur l’autel de l’austérité, au détriment des populations…»

Mais elle n’est pas la seule à monter au créneau contre les baisses de l’Etat puisque son adjoint au GPV et à l’insertion, M. Boumertit Idir (PG) a déclaré sur Expressions :

« On nous annonce le retrait sur Vénissieux de près de 45 500 euros. Cette baisse met grandement en difficulté plusieurs opérateurs déjà bien fragilisés, notamment par le désengagement de la région. »

D’ailleurs j’aimerai bien qu’il nous indique quels « opérateurs » ont été fragilisés, et quel est son rôle au niveau de la Métropole et de la Région pour défendre les intérêts de la ville donc des vénissians ? Car on a très peu d’informations concernant ces interventions en tant que conseiller métropolitain.

Mais l’Association des Maires de France se plaint de cette annonce et reste surprise des baisses de dotations d’investissements. Elle a publié un article du 27 juillet 2017 et dont le titre est « Baisse surprise des dotations d’investissement : le mécontentement des élus » et à ce titre cette association a décidé de faire le nécessaire auprès des associations départementales de maires afin de connaître leurs difficultés :

« L’AMF a lancé une enquête auprès des associations départementales de maires » pour recenser les difficultés rencontrées, et qu’elle « va saisir dans les tous prochains jours le gouvernement pour obtenir des clarifications et des garanties quant au financement de ces dotations indispensables à la réalisation des projets d’investissement locaux en cours ».

Le décret en question porte le n°2017-1182 publié au journal officiel et détaillant les ouvertures et annulations de crédits pour 2017. Mais ce décret ne s’est pas fait au hasard, il fait suite à l’audit de la Cour des Comptes, demandé par le premier ministre Edouard Philippe, sur « la situation des finances publiques qui a mis en évidence une sous-estimation de certaines dépenses du budget voté dans le cadre de la loi de finances pour 2017 ».

Lire l’intégralité de cette lettre → Courrier adressé par François Baroin à Edouard Philippe, Premier ministre, concernant la DETR et la DSIL

DETR → Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux

DSIL → Dotation de Soutien à l’Investissement Local

 

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Je suis d accord avec Pierre. Ce sont la quasi totalité des maires et notamment via l AMF qui denoncent encore un coup de rabot sur les communes. C est facile de faire assumer les economies aux autres. Macron a bien compris que ce sont les equipes municipales qui vont devoir faire des choix difficiles qui leurs seront ensuite reprochés par leurs administrés. Beaucoup de ville sont en difficulté financiere et vont souffrir. Heureusement la gestion de Venissieux fait que la ville n est pas deja dans le petrin mais avec les besoins locaux cela va devenir de plus en plus difficile. Et pendant ce temps là les milliards du CICE continuent de pleuvoir dans les poches des actionnaires. Les efforts c est pour les plus fragiles. Honteux
  2. ce sont tous les maires de france de toutes appartenance politique qui reprochent à ce gouvernement la suppression de la taxe d’habitation et des importantes baisses de dotation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.