Campagne électorale : calomnie, fake news et tutti fruti

La campagne pour le second tour des élections municipales du 28 juin sera officiellement ouverte que le 15 juin 2020, mais déjà des tracts anonymes sont distribués dans certains boites aux lettres des vénissians 

Une campagne électorale doit être faite à visage découvert et non pas anonymement avec un tract qui navigue entre FakeNews et calomnie.

Comme au premier tour de cette élection, une colistière du mouvement Nous, Vénissieux est la cible de ce ou ces anonymes qui n’ont pas le courage de dire en face ce qui est écrit. Mais cette colistière n’est pas la seule à faire les frais de ces calomnies puisque la tête de liste n’y a pas échappé. 

 

D’ailleurs on se demande quel est l’intérêt de s’en prendre à une mère de famille qui a décidé de choisir son camp. Que l’on soit d’accord ou pas avec ce mouvement, on se doit de respecter les personnes quelques soient leur engagement et leur couleur politique.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.