Christophe Girard : « Pierre Alain Millet le prestidigitateur » 1 commentaire


Suite à la baisse des APL décidé par le gouvernement d’Edouard Philippe, premier ministre nommé par Emmanuel Macron, Pierre Alain Millet a décidé d’écrire aux locataires de la Sacoviv pour leur informer que cette baisse va coûter au bailleur, 850 000 euros par an. L’opposant de droite Christophe Girard critique cette décision du gouvernement et va plus loin puisque il considère que  « M. Macron joue  au prestidigitateur piteux en faisant payer aux bailleurs sociaux ce qu’il soustrait aux locataires… »,

On pourrait dire que ces deux élus diamétralement opposé d’un point de vue idéologique et politique auraient pu se mettre d’accord pour dénoncer cette baisse des APL, mais M. Girard déclare sur son site internet

je ne peux suivre pour autant, M. Pierre-Alain Millet qui se révèle lui aussi un prestidigitateur tout aussi déplorable, tant sa démagogie faite pour tenter d’exploiter la crédulité des Vénissians est détestable. 

M. Girard parle du courrier qui aurait été envoyé par l’élu communiste et président de la Sacoviv, aux locataires afin de leur expliquer « que l’entretien du patrimoine de la société de logement social de la ville était remis en cause par cette décision de Macron »

Mais l’opposant de droite a une toute autre lecture de la lettre aux locataires de la Sacoviv, puisque M. Girard, précise que le manque d’investissement ne date pas d’aujourd’hui : 

le manque d’investissement dans la patrimoine de la SACOVIV n’est pas une nouveauté (cela à fait l’objet de nombreuses interpellation de ma part depuis des années et de notifications dans les rapports de la Cours des Comptes, ainsi que de la MIILOS).

Le conseiller municipal et métropolitain du mouvement Au coin du bon sens à Vénissieux va plus loin dans son explication et dénonce la partition de M. Millet tout précisant que le chiffre de 855 000 euros, donné par le Président de la Sacoviv est « à vérifier !» 

M. Pierre-Alain Millet joue une partition de maître chanteur en laissant entendre que l’ardoise de l’opération Macron, une somme certes non négligeable de quelques 855.000 € (à vérifier) va empêcher de réaliser les travaux tant attendus et promis tel que les radiateurs Barel, toitures Croizat, sanitaires la Borelle et pourquoi pas les volets de Monery ? …

M. Girard parle même « d’enfumage ». On voit que les propos sont assez « sec et ironique » et l’élu de droite ne fait pas dans la dentelle pour donner son point de vue.

Lors de la présentation du Rapport pour information de gestion de la sacoviv présenté au conseil municipal du 20 juin 2017, le groupe des élus socialistes républicains avait déclaré que celui-ci n’apportait « pas grand chose » et qu’ « il est avant tout rédigé pour satisfaire à vos obligations légales, mais sûrement pas pour donner des informations claires et neutres aux conseil municipal » Bien que ce rapport note la bonne gestion financière, le groupe socialiste posait la question sur la vente d’un terrain :

On apprend que La SACOVIV a vendu un terrain, mais on ne sais pas qui est  l’acquéreur, quel est son projet de son projet, quel est le prix de cette vente…. on ne sait pas grand chose.

Les deux élus de l’opposition sont politiquement opposé ; mais parfois se rejoignent sur le sujet concernant la Sacoviv.

Lire l’intégralité de l’article de M. Girard (Divers Droite) → Pierre-Alain Millet cherche à exploiter honteusement la crédulité des plus faibles

Lire l’intégralité de l’intervention du groupe des élus socialistes et républicains → Rapport pour information de gestion de la sacoviv

Lire l’intégralité de la lettre de M. Millet (PCF) président de la Sacoviv → Lettre aux locataires de la Sacoviv

L'info c'est le partage !.


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Christophe Girard : « Pierre Alain Millet le prestidigitateur »

  • Aristide
    J’aime bien l’ironie de M.Girard et son montage avec Mandrake, mais je ne le comprends pas. Même s’il dit qu’il faut vérifier le chiffre avancé par M. Millet, il lui donne raison sur les mesures du gouvernement qui vont frapper durement les caisses des HLM, tout le monde le sait. La Sacoviv n’est pas Lyon Métropole Habitat ou Alliade, elle va se manger de plein fouet les restrictions imposées.