Covid-19 : le gouvernement met en place un fond de 20 millions d’euros aux associations de proximité

Voilà une information qui n’a pas été largement diffusée sur les médias nationaux mais qui va certainement permettre à certaines associations de proximité de continuer leur travail de solidarité. Ce fond appelé « Quartiers Solidaires » a été annoncé par Nadia Hai ministre de la ville. Selon la Ministre, ce fond de solidarité d’un montant de 2o millions d’euros va aider aux associations de proximité à poursuivre leur travail et leur rôle primordial dans certains quartiers populaires :

  « Les associations de proximité jouent un rôle essentiel pour faire vivre le lien social, en particulier dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. » 

En cette période de crise sanitaire liée au Covid-19, ce fond est destiné aux associations qui œuvrent dans les domaines cruciaux en cette période de crise :

  • l’éducation et la lutte contre la fracture numérique afin de garantir la continuité éducative dans les quartiers prioritaires et renforcer l’accès au numérique des jeunes
  • la santé et l’aide alimentaire pour faciliter l’accès aux soins et accompagner les actions de prévention-santé indispensables en cette période de crise sanitaire.
  • l’insertion professionnelle pour soutenir la formation et l’emploi, notamment en faveur des plus jeunes et des femmes.
  • la culture pour permettre aux habitants et aux opérateurs culturels locaux de poursuivre leurs dynamiques artistiques et de création et ainsi renforcer le lien social en période de crise.

Selon le communiqué du ministère de la ville, « une priorité sera accordée aux actions en faveur des femmes, dans tous les domaines, et notamment celui de leur insertion professionnelle et de leur accès aux pratiques sportives, culturelles et de loisirs. »

Cette enveloppe est disponible dès la mi-septembre 2020 pour des actions à mener d’ici la fin de l’année ou au premier semestre 2021. Elle sera territorialisée et intégralement déléguée aux préfets.

Les associations qui désireraient bénéficier de ce fond devront s’adresser directement auprès de la Préfecture, les associations qui seront soutenues par ce fonds devront s’engager à promouvoir et à faire respecter toutes les valeurs de la République. Tout manquement à ces principes conduira à la dénonciation de la subvention et à son reversement au Trésor public. 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.