Nouvelle démission chez Nous, Vénissieux

Décidément, on peut dire qu’avec le recul, la liste présentée par M. Blein, lors des élections municipales  de juin 2020, n’était pas faite pour durer et aujourd’hui, elle ne tient plus qu’à un fil. Déjà, lors du dernier conseil municipal, cinq conseillers municipaux du mouvement Nous, Vénissieux, étaient absents. Aujourd’hui, on a apprend via les réseaux sociaux que Mme Karima El Taief, a décidé de démissionner pour des raisons professionnelles et personnelles.

Donc le suivant sur la liste qui devrait prendre sa place est M. Farid Ben Moussa, qui on peut dire n’est pas proche des communistes, et à priori encore moins du groupe Nous, Vénissieux, puisqu’il a déclaré qu’il ne rejoindrait pas le mouvement présidée par Mme Ouatah.

Plus ironiquement, il a aussi précisé qu’il postulerait chez le groupe de la majorité communistes et « inchallah » avoir une délégation pour percevoir l’indemnité de 240 euros pour lever la main et aussi être assis à côté de Benoît Couliou. Y aurait-il une amitié entre ses deux hommes, difficile de le savoir ?

https://www.facebook.com/aufildevenissieux/posts/158976945874555 

Le dénommé Farid BenMoussa, siégera t-il au conseil municipal, si c’est le cas, on risque d’avoir de l’ambiance, ou attendra t-il la réponse du recours qu’il a déposé, pour le voir siéger dans cet hémicycle local. 

Alors qu’un certain nombre conseiller de ce groupe, ont déclaré que l’élection de Mme Picard était illégitime sur le plan moral du fait du fort taux d’abstention, on peut aussi dire si le groupe Nous, Vénissieux, reste aujourd’hui crédible aux yeux de la population, mais surtout auprès de ceux qui ont voté pour cette liste. Alors que nous l’avons écrit précédemment, et face à cette nouvelle démissions, ce groupe, risque par devenir Nous, Circus, Vénissieux. 

Mme Ouatah, Présidente du cours, doit faire face à un sacré dilemme, car depuis dès le début, plusieurs personnes de la liste ont démissionné afin de ne pas siéger au Conseil Municipal, le premier étant M. Blein, député de la 14ème circonscription du Rhône, qui a trouvé le prétexte de son âge pour ne pas siéger, par contre pour rejoindre le conseil métropolitain, l’âge ne lui posait aucun problème.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.