Des discours, des discours : çà suffit !!!

Une fois de plus je vais reparler du Conseil Citoyen mis en place en mars 2016 et qui a suscité de nombreux articles et intervention de l’opposition. Le PS par la voix du conseiller municipal M. Pascal Dureau avait déclaré lors du conseil municipal du 14 mars 2016

Le collège habitant du conseil citoyen doit représenter l’ensemble de la population. Pour ce faire, il est prévu un tirage au sort à partir des nombreux fichiers dont dispose une mairie. Nous avons découvert dans Expressions que vous avez décidé d’une autre méthode… Vous avez demandé, en toute discrétion, à certains membres des conseil de quartier – mais pas tous – de se porter volontaire. Nous avons des témoignages écrits de membres de ces conseils qui n’ont pas reçu l’appel à candidature. Une fois de plus, vous ne respectez pas loi…

Quand à M. Girard (Divers droite) conseiller municipal et métropolitain il a publié un article dont le titre est « Un Conseil citoyen bien verrouillé : à Vénissieux on ne perd pas les vieilles habitudes »

Quant aux membres du collège « habitants », la ficelle municipale est très grosse. Afin de se garantir un groupe qui soit à sa main et ne puisse apporter la moindre objection, la municipalité est allée chercher les candidats potentiels au sein des membres des conseils de quartier dont tout le monde connait le mode de recrutement ciblé de la municipalité.

Même M. Blein député de la 14 ème circonscription avait déclaré lors du débat Benkhélifa – Kessi : democratie citoyenne

Je me suis entretenu de cette situation avec Mme Geoffroy, et je peux vous dire que cette situation est regarder de très près

Face à cette méthode utilisée par la ville et validée par le Préfet M. Idir Boumertit, adjoint au GPV et à l’insertion avait déclaré : 

Ils n’ont pas été recrutés mais sollicités ! Expressions – Naissance du Conseil Citoyen

La municipalité communiste de Vénissieux avait aussi reagit en assurant que :

la méthode utilisée a été validée par la préfecture qui a été associée à toute notre démarche.

Ok mais il me semble que certains membres de ces conseils de quartier n’ont pas été sollicités ?

Mécontent, un habitant vénissian a déposé un recours Pré-contentieux au Préfet, suivi par M. Kessi, ex conseiller municipal, et Président de l’association FranceDesBanlieues, qui a fait la même démarche

Une copie avait été envoyée au premier ministre, au secrétaire d’état à la ville et au député qui avait répondu

la manière dont a été constitué ce conseil citoyen et notamment son collège habitant, pourrait méconnaître les principes de la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine.

Malheureusement, le Préfet n’a pas pris en compte les arguments de ces recours pré-contentieux, et suite au post publié sur FaceBook, on est bien parti pour aller faire un tour au tribunal administratif

FireShot Capture 152 - Venissieux poubellelaville_ - https___www.facebook.com_Venissieu

Maintenant je me pose la question sur le rôle de l’opposition. Qu’elle soit de droite, ou de gauche, tous ont contesté la méthode utilisée, alors pourquoi, oui pourquoi, tous ces conseillers municipaux qui sont censés représenter une partie de la population n’ont pas effectué la même démarche en déposant un recours pré-contentieux auprès du Préfet.

Il ne sert à rien de gesticuler lors du conseil municipal, et ne pas appliquer dans la pratique ce que l’on dénonce par l’écrit. Etes-vous sur mesdames et messieurs de faire complètement votre rôle d’opposant. Permettez-moi d’en douter car il est bien beau de faire des déclarations, mais à un moment donné « Des discours, des discours : çà suffit !!! »On est pas dans un monde de bisounours.

Les conseillers municipaux de l’opposition à Vénissieux

AVEC CHRISTOPHE GIRARD, JE VOTE LE BON SENS

  • Christophe Girard (Divers droite)
  • Marie-Danielle Bruyere (Société civile)
  • Nasser Djaidja (Société civile)
  • Saliha Mertani (MODEM)
  • Maurice Iacovella (UDI)
  • Hidaya Said (Société civile)
  • Frédéric Passot (UMP)
  • Houria Taguine UDI)

ENSEMBLE POUR VÉNISSIEUX

  • Lotfi Ben Khelifa
  • Anne-Cécile Groleas (Société civile)
  • Pascal Dureau

VÉNISSIEUX BLEU MARINE

  • Damien Monchau
  • Maité Lam
  • David Ingles

L'info c'est le partage !.

14 Commentaires

  1. Beau discours de Mr girard
    Mais comme d habitude à coté de la plaque,
    Pourquoi pas d actions contre le conseil citoyen?
    La seul réponse c est comme il a déjà fait beaucoup et que ça n a pas marché faut arrêter de l emmerder
    Ok, excusé nous on va se démerder tout seul
    Vous etes 5 élus de droite d opposition mais sans aucune force d opposition concrète dommage
    Faut essayer de vous acheter un charisme c est les soldes on ne sait jamais
  2. Certains semblent avoir la mémoire assez courte ou sélective. Pour ma part, je crois que je suis déjà allé au-delà des mots et bien au-delà de l’admissible pour un citoyen, certes un citoyen engagé pour servir en politique, mais simple citoyen quand même. Faut-il rappeler que mon combat pour le respect de la démocratie à Vénissieux m’a amener à presque 12 mois de bataille juridique et m’a conduit à dépenser 25.000 euros de frais d’avocat que je rembourse encore (vingt-cinq mille euros !) ? Faut-il rappeler également que j’ai en toute conscience accepter de mettre en jeu et de perdre mon travail (un job qui me passionnait) pour cette cause au service des Vénissians ? Faut-il rappeler enfin que l’État m’a donné raison au plus haut de sa juridiction administrative (Conseil d’État) et que le seul point qui a été rejeté lors du jugement a été celui concernant le remboursement, même partiel, des frais de justice que j’avais engagé ? L’État me donne raison et je paye la note ! Il semble donc « normal » (aucun média ne s’en est inquiété) qu’un citoyen soit amené à dépenser à son compte personnel 25.000 euros pour que ses concitoyens aient simplement droit à une élection non faussée. Quand on sait qu’en suite des faits similaires avec les mêmes personnes posant problème sur la liste de Benedetti, se sont reconduit sur la liste de M. Monchau et qu’ils n’ont même pas fait l’objet d’une enquête sérieuse, je crois qu’effectivement je ne suis plus enclin à jouer la carte juridique. Je rappelle au passage que faute de moyens financiers suffisants et n’ayant pas envie de jouer les « Don Quichotte », je n’ai pas déposé de recours en annulation suite aux élections de 2015 alors qu’il y avait toute la matière nécessaire (cf. presse http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Politique/Politique/Venissieux-Christophe-Girard-ne-deposera-finalement-pas-de-recours) et que ce qui a été rejeté par le tribunal administratif était seulement une demande en « Référé pour mesures conservatoires » qui visait à renforcer le contrôle des votes en amont du deuxième tours des élections, ce qui aurait pourtant été bien nécessaire…
    Quant au journal Expressions, le montage juridique de ce journal est un scandale pour la profession (…………..) mais bien sûr rien ne bouge.
    Au sujet de la chaufferie municipale mes dossiers (qui avaient fait l’objet de longues journées de travail) se perdent semble-t-il dans les méandre des services de la répression des fraudes de l’État…
    Au sujet de la SACOVIV la Cours des Comptes écrit noire sur blanc qu’il y a fraude à l’appel d’offre (Monery), la police financière ouvre une enquête, mais très subitement la referme sous prétexte que nous entrions en période électorale (!)… et ne la rouvre jamais (!!).
    Ce Conseil citoyen est de toute évidence en dehors de l’esprit de la loi selon lequel il aurait dû être mis en place (je l’ai dénoncé avec force, d’abord au Conseil Municipal, puis devant toute l’assemblée du Grand Lyon Métropole, faisant notamment référence au courrier qui avait été envoyé au Préfet) et le Préfet rejette le recours pré-contentieux…
    L’enseignement de tout cela est que le seul moyen et le dernier recours pour mettre un terme à ce système n’est, de toute évidence, pas juridique, mais d’aller voter (60,54% d’abstention en 2015).
    Par mon engagement au quotidien, je crois prendre et assumer largement mes responsabilités au service des Vénissians. N’en déplaise aux communistes et aux fatalistes, avec mon équipe nous mènerons notre combat jusqu’au bout, c’est-à-dire jusqu’à la libération de cette ville. Je le ferai en cohérence et avec constance comme je le fais depuis le début. La question essentielle est aujourd’hui que les Vénissians prennent conscience que leur avenir est entre leurs mains. Je donne quotidiennement de mon temps et de mes forces pour cela.
  3. Merci monsieur Haddou pour la tenue de ce blog, c’est de l’action qui dérange l oligarchie en place à Vénissieux. Bravo à Farid d aller jusqu’au bout de la démarche concernant ce conseil ….
    Sinon que font les autres élus de l opposition? Que font les 22.000 autres électeurs Vénissians?
    Pas simple de faire vivre la démocratie mais nous continuerons nos actions. Merci de votre soutien.
  4. Je suggère également de saisir le défenseur des droits?? Via France des banlieues sur ce sujet du conseil citoyen?? Ça leur ferait plus mal!!
  5. Ridfa@ bravo pour les hommes!! Ça existe encore?? Je suis allée moi une femme au tribunal administratif une fois pour discrimination….soutenue par le défendeur des droits (et c est pas une mince a0ffaire que d être soutenue par celui là ) et j ai perdu@!
  6. le pré contentieux c est pour les petits garcons qui ont la barbe qui poussent
    les bonhommes vont au tribunal administratif
  7. bonjour
    merci de rectifier, je parle pour notre groupe d’opposition: Qui a déposé un recours contre « Expression », le bulettin municipal de la ville de Vénissieux pour que TOUS les élus d’oppositions puissent avoir le droit de s’exprimer , comme prévu par les textes? C’est notre groupe
    Concernant le pseudo-conseil citoyen, le groupe « Ensemble pour Vénissieux « , comme l’avait avancé Pascal Dureau a bien déposé un recours gracieux auprès du préfet à l’égalité des chances qui nous a répondu qu’il ne bougerait rien.

    Nous avons reçu hier un courrier de la préfecture en recommandé pour nous annoncer la décision du préfet, qui ne nous étonne pas du tout. A ce titre vous nous donner l’occasion de dire :

     » A la mairie de Vénissieux, lorsque un élu de l’opposition reçoit un courrier personnel et en recommandé de la part du préfet, celui-ci est ouvert par le cabinet du maire, puis consciencieusement scotché comme si de rien n’était…La confidentialité de la correspondance privée n’est visiblement pas une notion connue de la municipalité.
    Vous trouvez ça normal, vous ? »

    Des discours pas seulement, nous posons aussi des actes, d’ailleurs, toutes les bonnes volontés qui veulent délivrer Vénissieux de « l’archaïsme de sa politique », qui veulent sortir Vénissieux de son immobilisme, sont les bienvenues..

    LBK

  8. Autant pour moi, mais il ne me semble pas avoir eu ou lu cette information, et du recours précontentieux du groupe des élus PS et républicains. Si ce recours a été déposé, je pense que comme pour les autres, il a été rejeté. Quelle sera la prochaine étape du ps vénissians, tribunal administratif ?
  9. Bonjour Monsieur Haddou.
    Vous faites habituellement preuve de reactivite et d’informations fiables.
    En l’occurence surce sujet vous etes à côté car notre groupe socialistes republicain et apparentés a déposé un recours pre contentieux aupres de mr le prefet du Rhône.
    Respectieusement votre.
    Pascal Dureau
  10. Je pense que le rôle des élus c est de faire de la politique,d alerter,de proposer des alternatives meilleures pour le citoyen, éventuellement de contester et de le faire savoir….mais tout le monde a venissieux connaît le fonctionnement clienteliste de cette majorité. ..je ne pense pas que se perdre en procédures soit de quelque utilité !! Après bravo au citoyen de l avoir fait seul…parce que pour le citoyen la justice est un moyen de dénoncer,et « l association France des banlieues » est là dans son rôle,puisque les associations auraient du être « sollicitees » elles aussi pour être représentées dans ce conseil citoyen…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.