Droit de réponse de Jacqueline Vottero (PS)

Suite à l’article « les élus en manque de notoriété« , voici le droit de Réponse de Jacqueline Vottero, qui a confirmé qu’elle n’a jamais demandé ce titre, et qu’elle le refuserai si on lui proposait.

Il me serait agréable et je trouverais juste que me soit accordé un droit de réponse suite à une mini information dite « confidentielle » parue ce matin en page 12 du Progrès signée de vos initiales : G.M.
Je ne sais pas ce qui vous autorise à penser que je souhaite être « affublée d’un titre de conseiller général honoraire » pour reprendre vos propos désobligeants. J’ai appris ce jour à la lecture de votre entrefilet tendancieux que j’avais demandé à ce que me soit attribuée cette très haute distinction. Je regrette qu’ayant jugé que cette information était très importante, nécessitant d’être portée à l’attention de tous vos lecteurs vous n’ayez, en revanche, pas eu le loisir de vérifier vos sources. Je n’ai à aucun moment fait une démarche auprès de qui que ce soit pour obtenir un titre oh combien digne d’intérêt.
Si je reçois un jour un courrier du Préfet ou du nouveau Président du Conseil départemental je vous informe qu’il n’est pas dans mes intentions d’accepter ce titre de gloire : ma carte de visite ne saurait accepter une ligne de plus. Les habitants de Corbas, Feyzin, Saint-Fons et Solaize savent que pendant 22 ans j’ai toujours été à leur écoute, ils me le disent encore à l’occasion si je les rencontre et savent aussi que même non honoraire je le serai toujours.
Courtoises salutations »

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. bravo madame, mais helas le progrés n’aura sans doute pas la dignité d’une rectification
    pourquoi vous? c’est qui leurs source?
    courage, et mr falconnet il en pense quoi?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.