Un dimanche de campagne

carentoir-il-faudra-revoter-pour-choisir-le-maire_1953849Malgré le froid, il y avait énormément de monde à ce marché du centre du dimanche 22 février 2015. Les équipes des candidats qui se présentent à l’élection municipale de mars 2015 étaient fidèles au poste.

Chacun était comme à son habitude à sa place habituelle. En début de marché l’équipe de Mr Girard. les communistes au centre de l’allée centrale, le FN pas très loin, et près du local de campagne du PCF, Lutte Ouvrière toujours fidèle au poste.

En allant à la rencontre des différents candidats, j’en ai profité pour leur demander s’ils accepteraient mon invitation pour un éventuel entretien. Mr Tardy de Lutte Ouvrière a bien évidemment accepté, Mr Girard aussi, ainsi que ses colistiers Mr Iacovella de l’UDI et Mr Rofi du MPF. Le FN a accepté sans hésitation.

En ce qui concerne le FN, on notait la présence du directeur de campagne, qui m’a confirmé que Mr Monchau Damien sera bien candidat, malgré quelques difficultés à trouver les 49 noms, mais que tout sera prêt pour déposer la liste entre le 02 et 05 mars 2015. D’après lui certaines personnes ont subis des pressions afin de les dissuader d’être sur la liste FN/RBM (Rassemblement Bleu Marine).

Ensuite direction, vers le groupe communiste ou l’on pouvait noter la présence de Mr Gerin, Mme Ebersviller, Mme Peytavin etc etc, tout le gratin du PCF était là pour soutenir Mme Picard, qui inaugurait son local de campagne. Alors j’ai pu entamer une conversation avec l’ex maire et je lui ai  évidemment demandé si elle m’accorderait une interview, et je pensais sincèrement qu’elle allait dire oui sans hésitation. Après avoir insister, à ce ce jour, elle n’a pas accepté ma demande. Peut-être qu’elle changera d’avis ? mais je ne comprends pas ce refus. Sniff, sniff, c’est trop injuste de me faire çà. 

Aux alentours de 11h, tout le staff communiste s’est dirigé vers le local de campagne pour l’inauguration; un petit speech de Mr Millet, avant que Mme Picard prenne la parole sous les cris de « Michèle, Michèle, Michèle, Michèle. Michèle……

Au tour du PS, heu ou sont-ils, que font-ils, c’est le grand absent de ce dimanche

Un dimanche de campagne qui ne ressemblait pas à un dimanche à la campagne.

L'info c'est le partage !.

10 Commentaires

  1. Mme Picard croit que Vénissieux lui appartient, pas d’alliance avec Lofti Benkhelifa, pas d’interview, continuez comme ça la défaite est assurée ras le bol de tout ce qui se passe sur la ville besoin de changement ! Non tout ne va pas bien Mme Picard !!!
  2. Au delà de la mascarade du PCF, l’équipe de C. Girard travaille d’arrache pied sur des sujets bien plus important.
    Voici un exemple sur lequel on planche:
    ICI
    Voici les moyennes nationales et régionales quant aux équipements sportifs
    Encore une fois nous constatons que 80 ans de communisme n’est pas à la hauteur des exigences actuelles.
    – Bassin aquatique moyenne Rhône-alpes : 1.3 / 10 000 Hab. soit 7.8 bassin pour 60 000 habitants. avec nos 2 bassins nous sommes bien loin.
    – Terrain de tennis : 7.4 courts / 10 000 Hab soit 44 courts de tennis pour 60 000 habitants sur vénissieux 9 courts de tennis (7 auguste delaune + 2 charréards).
    Contrairement à ce que pense certain le poste d’élu au sport est l’un de plus important et rattraper ces années de retard c’est un vrai challenge pour le prochain élu.
    Je vous laisse découvrir l’ampleur des dégâts sur Vénissieux.
  3. Madame Picard continue sa campagne en direction de ses partisans.
    Ou l’art de se regarder le nombril.
    Continuez … Ça doit plaire aux vénissians.
  4. me picard ne viendra pas pour votre interview, elle préfère la flagornerie, les michelle michelle michelle, l’entre gens communiste, bref tous ce qu’il faut pour perdre une election
  5. Juste une petite rectificatif, je ne suis pas membre du MPF mais de DLF (Debout pour la France) et bien évidemment que je vous accorde cette interview, il est important que chacun(e) puisse s’exprimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.