Dur, dur, d’être gardien

Dur, dur d’être bébé, dur dur d’être bibliothécaire, dur dur d’être gardien de gymnase. Et oui cela aurait pu être une chanson, mais c’est la réalité, et ce n’est pas le blog de « Expession » qui va me contredire puisqu’il n’en parle pas. Oui les gardiens de gymnase sont mécontents car ils veulent une revalorisation de leur indemnité de travail le dimanche. La ville leur accorde 38 euros, mais eux en veulent 80 euros. La ville doit se dire « mais ils sont bien gourmands ces gens là », que nenni, au contraire je pense que c’est légitime, même si la ville se plaind de trop lourdes charges salariales, les gens ont en marre, et n’en peuvent plus de serrer, serrer la ceinture avant qu’elle ne se casse, ils demandent un complément. Justifier ou pas, chaque vénissians jugera. En tout cas il existe un réel malaise chez les employés de la ville, et je pense que ce n’est pas encore fini, d’autres viendront s’ajouter à cette liste déjà si longue. Alors les élus de gauche vont-ils défendre les salariés et accepter leurs doléances. En théorie; oui; mais je pense que dans la pratique cela risque un peu de coincé du côté de la mairie. Il me semble que tous les employés et ouvriers du secteur public et privé devraient se retrouver dehors et leur dire, comme l’on fait les populations arabes, DEGAGEZ.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.