Faits divers : échange de codes barres à Ikéa

Deux habitantes de Vénissieux, ont tenté d’acheter des meubles pour deux euros au magasin Ikéa de Saint-Priest, en tentant de passer par une caisse automatique.

Selon le Progrès

« Dans le magasin, les deux clientes indélicates avaient décollé des codes-barres correspondant à des prix de 50 à 59 centimes, avant de les recoller sur leurs articles. Mais à vouloir trop tricher sur les prix, elles ont été trahies par la modicité anormale de leur ticket de caisses. » 

Elles ont bien évidemment été repéré et mis en garde à vue.

Lire l’intégralité de l’article du Progrès → Saint-Priest : elles modifient les codes-barres pour ne payer leurs meubles que deux euros

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.