Elections : dernière ligne droite

Dernier jour de la campagne électorale car à partir du vendredi 26 juin à minuit, il sera interdit pour les candidats de distribuer des tracts, de faire du collage, ou de publier sur les réseaux sociaux ou autre plateforme d’internet.

Donc c’est la dernière ligne et le dimanche 28 juin les électeurs devront choisir entre quatre 4 candidats, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, Yves Blein député de la 14ème circonscription du Rhône, Christophe Girard, conseiller municipal, et métropolitain, et Damien Monchau conseiller municipal du Rassemblement National. 

Le candidat RN, est très actif sur les réseaux sociaux, par contre, aucun tract, aucune apparition, ce qui semble bien étrange pour un candidat qui veut diriger la ville.

Ceci dit, les quatre candidats ont tous un programme différent, sur les différents sujets qui préoccupent les vénissians, que ce soit l’écologie, l’urbanisme mais les préoccupations des vénissians, c’est avant tout la sécurité. Sur ce thème Michèle Picard veut augmenter les ASVP (Agent de la Surveillance de la Voie Publique) alors que les autres candidats préfèrent doubler le nombre de policiers municipaux, ce qui semble être évident vu le nombre d’habitants sur la commune.

Nous n’allons pas revenir sur le détail des programmes et promesses des différents candidats, ce serait trop long, et vu le nombre de tracts diffusés, un certain nombre d’électeurs (trices) ont déjà connaissance des projets de chacun. 

La question est de savoir si les vénissians opteront pour la continuité avec la majorité communiste, après avoir réussi à rajouter une petite couleur verte à leur liste avec le ralliement des écolos, mais les électeurs choisiront-ils une autre voie pour un changement de politique et de gestion de la ville ou resteront nous dans la même logique communiste vénissiane. 

Au cours des ses six dernières années, on a souvent entendu, « y en a marre de cette majorité communiste et de leurs alliées de la France Insoumie, çà suffit, il faut que çà change, il faut essayer autre chose », et pourtant avec une abstention record au premier tour, les électeurs ont mis en tête Michèle Picard, suivi en seconde position de Yves Blein.

En sera t-il de même pour le second tour, la majorité actuelle semble être bien confiante, et pourtant il suffit que les électeurs se déplacent largement aux urnes pour espérer avoir un changement, avoir des élus différents, qui n’ont pas encore dans la peau le métier de politiciens. 

Madame Picard, part du principe que son équipe est expérimentée et qu’elle saura faire face aux problématiques pour la période 2020-2026. Pourtant, même si certains trouvent son bilan positif, d’autres pensent le contraire, donc il est temps que les vénissians qui aimeraient voir une nouvelle équipe, se rendent massivement à ce rendez-vous citoyen du 28 juin 2020.

Et comme dirait l’autre Aux urnes citoyens

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.