Elections législatives : Djida Tazdaït dans Expressions n°512

Ouf, Expressions n° 512 du 23 mai au 5 juin vient d’arriver dans boite aux lettres, quel suspens, je l’attendais avec impatience, oui je sais c’est ironique. Mais parfois, lire ce journal me fait tellement rire, que je ne m’en lasse pas. Certes parfois et même souvent il y a des articles intéressant sur le sport, la culture, mais quand il s’agit de politique ou d’économie, là je me marre et on peut pas trop plaindre les journalistes puisque c’est un journal financé par la ville dont la directrice de publication est tout simplement Mme Peytavin, adjointe à la culture. Faudrait que je fasse ma petite enquête sur les autres employés du journal. Revenons aux articles de ce journal, un article a attiré mon attention, c’est celui sur Djida Tazdait candidate du parti radical au législative de 2012, parti de Jean-Louis Borloo, vous savez celui qui a s’est présenté à l’élection présidentielle et qui ensuite s’est désisté, après nous avoir fait voir son fameux local de campagne, bref, c’est un détail. Bien qu’à dit Mme Tazdait au journaliste de Expressions ne parlant de ses concurrents centristes, Maurice Iacovelle et Saliha Mertani, « ces candidats ne sont pas très centristes   » ces candidats ne sont pas très centriste, ils s’affichent en vue des municipales, c’est une attitude méprisante pour les citoyens. Ils n’ont pas plus d’antériorité que moi à Vénissieux. Les gens ont une bonne mémoire, ils ne se tromperont pas ».

Et bien, çà c’est du rentre dedans. Mais ou était Mme Tazdait pendant toutes ces années, elle ne fait pas parti du conseil municipal d’un mairie de la 14 ème circonscription, elle n’a pas à ma connaissance fait parler d’elle sur Vénissieux, et son mandat européen n’a pas été très fructueux, quelques anciens de la marche se rappellent d’elle, mais les jeunes d’aujourd’hui et les nouveaux arrivants ne la connaissent pas. Donc il ne suffit pas de mettre son étiquette d’ancienne de la marche des beurs, et là je mets quand même un bémol, pour se sentir investir d’une mission sur la 14ème circonscription. Son dernier parcours politique dans une élection était mars 2008, elle était candidate aux cantonales, suppléante de Rodolphe Rous (UMP, battu au second tour) pour le Parti radical dans un canton de lyon, et septième sur la liste UMP aux municipales pour le 8ème arrondissement de lyon, non élue.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.