« Expressions » : quel est le coût réel

Expressions photoCombien de personnes savent réellement ce que nous coûtent ce fameux journal. Mais faisons un petit tour en arrière pour bien comprendre

En 1990 la ville décide de réaliser un journal d’information qui sera diffusé un mercredi sur deux. OK, j’aimerai savoir lequel des élus de l’époque a eu l’idée de ce journal

A partir de 2006 un supplément municipal venait s’intégrer au journal, supplément qui consistait à informer les vénissians de l’actualité culturelle et du fameux programmes des Fêtes Escales. Ouah on en apprend des choses à cette époque.

En 2010, avec l’explosion d’internet et des sites web, Expressions se lance dans la création d’un blog, afin de rendre compte de l’actualité au jour le jour.

En 2014 le site internet a complètement changé avec un nouveau design qui a été créé par SienneDesign, société qui aujourd’hui est en redressement judiciaire. D’après mes infos, le site se vante d’avoir 123 495 visites, à titre d’info mon site qui ne possède pas de subventions compte 13 000 visites par mois, à ce stade je vais largement dépassé « Expressions » : bon faut bien que je me réjouisse un peu. Lol

Mais revenons au sujet principal et qui intéresse les contribuables :

Le financement 

Pour l’année 2012 la subvention d’exploitation votée par le conseil municipal était de 646 601 euros, par comparaison en 2009 elle était de 265 000 euros.

Pour l’année 2013 on peut s’attendre a une augmentation des dépenses de fonctionnement, et il est certain que l’on va franchir la barre des 700 000 euros voire plus. Si quelqu’un a les chiffres je suis preneur. Les vénissians aimeraient bien connaître ce que représente les charges du personnel, il faut aussi savoir que deux agents de la ville sont affectés à la Régie Autonome Personnalisé de ce journal. D’après le nombre d’employé on peut sans trop se tromper annoncer que les salaires et cotisations sociales représentent plus de la moitié des dépenses de fonctionnement. Comme tout ceci est l’argent du contribuable, j’aimerai bien savoir quel poste occupe les agents de la ville au sein de ce journal, et quel est leur salaire. Je suppose que la ville de Vénissieux est pour la transparence totale de ces comptes, alors chiche, publier tous les chiffres.

On peut aussi se demander combien représente par habitant le coût du journal et du site internet. En surfant un peu sur le net on peut dire que le prix de revient d’un journal et éventuellement d’un site Web doit tourner autour des 0.90 ou 1 euro mais guère plus. Mais alors combien coûte réellement le journal et le site internet à un ménage fiscal ?.

Le nombre de ménage fiscal à Vénissieux est à peu près de 31 000 (voir le tableau → ICI).

La question que devrait se poser chaque ménage fiscal : A combien me revient sur une année le journal et le site Expression ?

Ce n’est pas compliqué, en tant que contribuable vous avez le droit de demander cette information à la mairie de Vénissieux ou directement à notre adjoint aux finances Mr Braiki qui se fera un plaisir pour répondre. Bref je lui ai demandé quel était le coût des Fêtes Escales pour cette année, il ne m’a toujours pas répondu. En passant même le directeur des Fêtes Escales m’a envoyé un courriel pour prendre contact avec l’adjoint à la Culture et aux Finances; tiens donc en tant que Directeur il n’a pas cette info ou n’a t-il pas le droit de la diffuser, pourtant c’est encore l’argent des contribuables.

Pour terminer, continuer à lire Expressions qui nous revient très cher ou changé de site d’information.

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. EXPRESSIONS ….. Ah oui, mais cela serait bien qu’avant tout ce journal soit distribué dans toutes les boîtes à lettre !………….
  2. le coût réel d’Expression payé avec l’argent de nos impôts
    dépenses de fonctionnement 759.258 euros dont personnel et les salaires qui représentent 75% du budget, donc 565.848 euros pour 10 salariés

    La ville attribue à son journal chéri une subvention de 640.000 euros annuel

    A chacun ses priorités, il y en a qui mettent 1 million d’euros pour de la propagande politique, moi je les aurai mis dans, les activités peri scolaire, dans la cantine le mercredi, dans les repas de substitutions, et non des repas hallal comme les communistes leurs amis de la majorité veulent le faire croire aux vénissians. Les repas de substitutions se font de presque de partout dans les ville de France et de Navarre.

    Le kremlin a décidé de les mettre pour se faire de la publicité, les vénissians apprécieront

    LBK

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.