Fête du personnel

Boulevard Irène Joliot Curie   Google MapsAux alentours de 12h30, je suis dans le tram et que vois-je ? Du monde à la salle Joliot Curie à Vénissieux, mais que se passe t-il donc ? Je décide de descendre au prochain arrêt et de récupérer quelques infos. 

En discutant avec des personnes, on me signale que c’est le personnel municipal qui est invité à la « Fête du Personnel ». Ok donc après les vœux aux personnels, les vœux aux habitants qui ont eu lieu en début d’année, voici qu’au mois de juin on se retrouve avec la Fête du personnel. Cool, et à priori, ce genre de rencontre serait organisé toutes les années.

Donc pas de surprise pour les agents municipaux. J’essaye d’en savoir un peu plus, et j’apprends par les invités que les invitations ont été envoyé par courrier postal. Ah bon, encore des frais d’affranchissement !!!, et j’espère que les 1 200 employés de la ville ne l’ont pas tous reçu par la Poste, sinon, cela représenterait une sacré somme. J’apprends aussi que la cuisine centrale fournira les petits fours. Donc bien évidemment cela a aussi un coût non négligeable.

Je suppose aussi que Mme Le Maire fera un discours. Je serais curieux de savoir quel sera le contenu de son discours, j’espère qu’elle le publiera sur son site internet. Ce qui est étrange, c’est que cet événement ne paraît pas dans l’agenda sur le site internet de Michèle Picard.

On peut se poser des questions sur l’utilité de cette fête. Pratiquement à chaque discours on nous dit que les dotations de l’Etat sont en baisse, OK, alors ne serait-il pas judicieux de faire quelques économies ?.

Mon avis personnel, qui sera certainement approuvé ou pas, est que ce genre d’initiative est complètement inutile. Les autres communes du Rhône, de France ou de Navarre, organisent-elles aussi ce genre de « Fêtes du personnel ». Je n’en sais rien, mais si c’est le cas, je le déplore car en ces temps difficiles pour les habitants et les communes, il serait temps de faire des économies, car un sou est un sou. N’est-ce pas !!!

L'info c'est le partage !.

24 Commentaires

  1. @ Agent de la ville
    Vu que la france est endetté et que le CE reste de l argent public donc c’est nos enfants qui paient votre gueulton ..
    …..
    sans honte et sans reproche?

  2. La fête du personnel est organisé et financé par notre CE et en aucun cas la mairie paye tout ça . Certe le CE à des subventions donné par la ville mais comme toute entreprise . Notre repas a lieu au mois de juin par choix et pas en décembre comme la plupart des entreprises point final !!!! Ne pas tout melanger ..

  3. @annie : c’est avec des gouttes de pluie que l’on rempli des océans…

    @guillaume : oui quand à l’égalité et tirer vers le haut. Mais si le niveau est trop haut, dans le monde aujourd’hui, c’est suicidaire de faire cela. d’ailleurs on le paye aujourd’hui, une bonne partie de nos entreprises ont fermé pour aller ailleurs… trop de social tue le social.
    « personne ne profite »?
    Pourtant les fonctionnaires font des repas avec nos impôts quand dans les entreprises on serre la ceinture. que l’etat donne une prime aux entreprises qui ne peuvent pas faire ce genre d’action. en fait, non… parce-que pour 100€ donnez ils vont faire augmenter les impôts de 200€.

    Pourquoi 5 semaines de congé pour certain 7 à 10 semaines pour d’autres.
    Pourquoi 3 jours de carence de maladie pour salariés des PME et pas pour les fonctionnaires?
    il suffit de faire des lois… pour imposer le « 0 jours de carence partout »
    Mais si tous le monde avait 10 semaines de congés? qui travaillerait? aujourd’hui on le sait : les chinois, les portugais, les allemands… et en France? on est 35H et le chômage monte. Merci le social….
    quand plus personne ne travaillera dans ce pays, on aurra l’air malin… et l’état sortira la planche à billet pour payer les fonctionnaires.

    Et on nous dis : les caisses retraite sont vide. pour tout le monde? NON juste pour le privé les fonctionnaire n’ont pas de soucis à se faire.
    Pourtant c’est bien l’état qui me ponctionne sur ma fiche de paye tout les mois. donc comprenez que je genre de conneries ça va un moment.

  4. desolé annie
    mais ca reste du pure clientélisme, aucune société privée endetté(comme la France) ne claquerais ses thunes dans des chips des petits fours etc etc
    mal géré cette ville trop de démagogie et de clientelisme

  5. Trop de gaspillage mais discuter pour un repas aux salariés bon
    Les vœux au personnel, aux associations ect…..
    Une goutte d’eau dans le budget
    Même si c’est une pub pour les élus cela crée du lien et permet la communication.
    Il faut effectivement revoir beaucoup au budget de la ville.

  6. @ tout le monde : j ‘ai bossé pour le conseil général qui en été avait organisé une paella géante, quand j ai vu la note j’étais a deux doigts de vomir car en parallèle des familles crevaient la dalle et on leur avait refusé de l’aide car caisse vides!!! j’aurai accepté de leur laisser ma part mais bon ….

  7. @annie
    objectivement ca coûte cher pour du clientélisme, et les efforts ne sont jamais pour les petits four?

  8. Objectivement cela ne coûte pas cher, fait plaisir aux salariés, un moment de partage et de convivialité

  9. bien d’accord avec vous ça dur depuis trop longtemps au moins dix ans avant c’etait au stade Laurent gerin y en a marre aussi de ces voeux aux assos et toutes ces inaugurations pour ceci ou cela les art plastique ou les festivales du cinéma et j en passe et des meilleurs les medaillé du travail les subventions aux assos ect…..Y EN A MARRE !!!!!!!!!!!

  10. @KBH

    Personne ne profite de qui que ce soit. Dans une société qui se veut progressiste, il s’agit d’aligner vers le haut et non vers le bas. Avoir de bonnes conditions de travail et un salaire digne ce n’est pas profiter du système. Cela s’appelle de la justice sociale. Bien évidemment que dans les microentreprises au CA très faible, les marges de manœuvres sont faibles et ce n’est pas en baissant les salaires, en supprimant des jours de carence ou en empêchant les gens de partir en vacances qu’on fait tourner une économie. Pour qu’une économie tourne il faut que tout le monde en croque dans une certaine équité. Tapez plutôt sur les vrais privilégiés qui s’engraissent à millions par an sur le dos des gens qui se lèvent le matin pour aller bosser pour un salaire frôlant le SMIC.

  11. Bonjour Guillaume,
    pensez vous que c’est si facile que cela?
    si légalement, la société n’est pas tenue de le faire, elle ne le fara pas! surtout par les temps qui court…
    la boite est pile à la limite, pas de dépense superflue.
    et je vais vous confier un secret : je travail pour loger, nourrir et divertir un tant soit peu mes gosses. comme le disait si bien coluche « c’est pas du travail que l’on veut, c’est un salaire ».
    il est toujours plus facile de parler de mobilisation contre les directions pour ceci ou contre cela. Dans les petites boites, souvent, le parton vous montre la porte et vous dis : « si ça ne vous va pas… »
    je me vois mal aller à un entretient et leur demander : »‘ vous avec un CE? vous proposer quoi comme bon moment de convivialité? »
    si j’étais patron, je répondrai « vous venez travailler ou vous amuser? »‘

    En ce qui concerne les salaires privés / publics, vous me faire bien marrer! c’est connu, dans le privé les salaires sont au smic pour 80% des travailleurs! dans le public, c’est généralement un question d’affinité…
    Ma propre sœur (de 10 ans ma cadette) touche le même salaire que moi en bossant 35h (j’en fais 39), en profitant des CCAS (60€ une semaine de location dans le sud quand moi j’en paye 500€), je vous passe les chèques cadeaux, vacances, les délais de carence en cas de maladie, les jours mère de famille…. et avec un niveau d’étude inférieur et beaucoup moins de responsabilité et de travail.
    Et vous trouvez cela normal… moi non. mais elle a raison de profiter du système… puisque même les personnes publics le font.

    Si toute les entreprises avaient le train de vie de pas mal de municipalité, ça fait belle lurette que le chômage serait à 80%. et que l’on s’entretuerait pour un bout de pain.

  12. @Ridfa69
    Personne n’a dit qu’être fonctionnaire était horrible mais ce n’est pas non plus la panacée qu’on essaie de nous faire croire. Certes la sécurité de l’emploi est très enviable mais les salaires sont souvent proche du minimum légal. Et ce n’est pas avec le gel de l’indice pendant 7 ans qui a favorisé leur pouvoir d’achat.

    @KBH
    Il est peut être temps de se mobiliser dans votre entreprise pour qu’une petite partie de ce que vous lui rapportez serve à financer quelques œuvres sociales. La vie ce n’est pas que travailler pour travailler.

  13. @guillaume
    comme d’hab vous claquez notre argent et nous on pleure, chacun son rôle
    si être fonctionnaire c’etait si horrible y aurait pas autant de demande

  14. @Guillaume,
    Bon ben y a un loup quelque part… parce que dans ma boite, il n’y a pas de CE et nous n’avons aucun des avantages que vous citez.
    la législation s’adapte au taille des entreprises et à leur « pouvoir de contestation » …
    Ou peut-être y ai je le droit?
    Dommage que tout le monde ne soit pas traité de la même manière. De bon moments pour les fonctionnaires et agents territoriaux, bon moment pour les salariés des entreprises disposant d’un CE, et les autres (les plus nombreux)? ils payent généralement pour les deux premiers.

  15. @KBH Vous parlez de difficulté pour finir les mois mais savez vous que les agents territoriaux ne roulent pas sur l’or eux aussi? Il faut rappeler que les œuvres sociales ont été mises en place justement pour permettre aux salariés de faire des choses qu’ils ne pourraient pas se permettre avec leur seul salaire.

    Dans mon entreprise qui est privée, notre CE propose des voyages subventionnés, des chèques cultures, des participations vacances, du prêt de matériel et aussi des repas pour tout le personnel. Je ne vois pas pourquoi les salariés du public n’auraient pas le droit eux aussi à accéder à ce genre de chose. Il faut remettre les choses à leur place, la mairie n’a pas payé un voyage tous frais payés à l’autre bout de la planète aux agents. Ce sont simplement des citoyens et ils ont des droits comme tout le monde.

  16. haa la législation.
    Dommage quelle soit si conciliante et souple avec les dépense d’ardent public et moins avec l’argent privé…
    comme l’a très bien dit MONCHAUD au dernier CM.
    Ce n’est pas une question de droit, mais une question d’étique. quand on administre un population aussi défavorisée que celle de Vénissieux, il est indécent de s’octroyer des hausses d’indemnités, voir honteux de gaspiller.
    la limite entre le gaspillage et les dépenses utiles est mouvante selon la conjoncture.
    Si la population allait très bien… pas de soucis…Mais quand certains on du mal à finir les mois à partir du 10… fait comme cela, pour ma part je trouve ça indécent.

  17. Ah vivement les voyages du personnel (lol)! à Cuba pour un pèlerinage… ça ne coûte presque rien.Un peu d’humour ne fait pas de mal !!!

    Pour ceux qui sont en manque d’amitié et de moments de convivialité, il reste les fêtes escales… ils pourront ainsi partager ces moments avec le peuple.
    A coté de cela, les repas spéciaux coûte trop cher à faire…
    comme d’hab…

  18. Pour info, voici ce que dit entre autres la législation sur l’action sociale chez les territoriaux :

    « Toutes les collectivités territoriales, et à leurs établissements publics, doivent mettre en œuvre des prestations d’action sociale au bénéfice de leurs agents. Mais chacune est libre de déterminer le montant et les modalités de mise en oeuvre de cette action sociale (principe de libre administration des collectivités). »

    Il est tout fait normal qu’une partie du budget sur la masse salariale soit consacrée à ce que nous appelons dans le privé les œuvres sociale. Les agents de la ville sont aussi des salariés et ont droit aux mêmes dispositions. Et je rappelle que l’on parle d’un repas dans une salle de la ville.

    Heureusement que pour les agents de la ville vous ne les administrez pas.

  19. Je ne trouve pas ca choquant. Les salarié de la mairie on droit comme toute société aun momoment de convivialité.
    Je sais que d autre mairie le pratique aussi et ne sont pas du meme bord.
    il y a aussi le moment des vieux. ..
    ce qui choque c’est le courrier, au moment de la digitalisation et des économies. .. un mail devrait suffire. C’est quand même plus economique.

  20. Et bien voyons avec l’argent des contribuables on en fait des choses, ca tire pas Vénissieux il manque plus qu’une chose , la fête des fainéants robustes et la boucle sera bouclée .On est vraiment la vache a lait quand @ Jocelyne de leo la prochaine fête on vous enverra la note vous prendrez certainement la jaunisse, et vous n’aurez plus les mêmes propos c’est vrai que toucher le portefeuille des autres c’est plus facile a bon entendeur ! ! ! ! !

  21. mr haddou mr haddou
    Les agents de la ville ont droit à un moment convivial payé par les venissians tout de même,
    encore hier vous et moi buvions un verre tout à fait convivial, cela nous couta 7euros 30 et tout a fait conviviale-ment nous avons payé,
    par contre on n’a pas eu de petit four convivial, on etait à sec mais dans la convivialité

  22. Je ne suis pas d’accord avec la comparaison avec les entreprises du privé!!! la il s’agit de l’argent du contribuable donc entre autre le mien et je ne paye pas pour ces personnes mangent et boivent aux frais de la princesse alors que déjà on est « plumer » dans tous les sens……..notamment avec la taxe d’habitation!

  23. Ah si, les agents municipaux ont le.droit d’avoir un moment convivial, OK, alors jouons la transparence et que les services de la ville nous disent combien cela a coûte aux contribuables vénissians, a moins qu’un mécène s’est propose pour financer la fête du personnel. Vous me parlez d’austérité, a force de nous rappeler les baisses des dotations de l’État, ne serait il pas temps de faire quelques économies. Et pour la convivialité, il existe d’autres manière de la faire sans forcément organisz une fête du personnel.

  24. Les salariés n’auraient-ils pas droit à un moment convivial? C’est l’équivalent des repas organisés par un Comité d’Entreprise dans une boite privée. Rien de choquant tant que ce n’est pas toutes les semaines. Etes vous un apôtre de l’austérité?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.