Feyzin : Les salariés de la raffinerie en grève

Feyzin_Zone_activités
Raffinerie de Feyzin

Les stations fermeront-elles tour à tour, c’est la question que se pose un certain nombre de vénissians et habitants de la région. Samedi 21 mai 2016, un grand nombre de véhicules attendait le passage à la pompe devant la station Leclerc près de Babou Vénissieux. La raison est simple, à Feyzin, les salariés en grève ont voté pour l’arrêt de la raffinerie.

Sur le territoire national, les stations ferment tour à tour, la cause est une fois de plus, la mobilisation contre la loi Travail, et le blocage de certaines raffineries. Samedi après-midi, on en dénombrait quatre de bloquées, sur un total de huit raffineries en France.

Eric Sellini, coordinateur CGT du groupe Total, a déclaré à l’AFP : 

Notre but n’est pas de générer une pénurie mais d’obtenir le retrait de cette loi et de repartir sur des bases saines de dialogue social. Il faut que le gouvernement entende les raisons du refus

Cette grève aura t-elle un autre impact que la pénurie d’essence ? Selon le service communication de la raffinerie de Feyzin, cité par le journal Le Progrès

Des opérations d’arrêt des unités de la plateforme sont en cours, suite à un mouvement social lié au mouvement national sur la Loi Travail. Ces opérations seront réalisées selon nos procédures d’arrêt dans le respect de la sécurité et de l’environnement. Toutes les dispositions d’exploitation seront prises afin de minimiser les quantités de produits envoyés à la torche et réduire les nuisances sonores et visuelles

Ira t-on jusqu’à un rationnement ? Si le mouvement de grève et de blocage se poursuit à la raffinerie de Feyzin, les problèmes que connaissent plusieurs villes de l’Ouest pourraient gagner la région Rhône-Alpes. Plusieurs préfectures de l’ouest ont déjà pris, hier, des arrêtés limitant temporairement le volume de carburant pouvant être acheté par les particuliers (de 20 à 30 litres) et les routiers (40 ou 150 litres). Le blocage de raffineries et dépôts de carburants dans le Grand Ouest par des manifestants opposés à la loi Travail provoque des difficultés d’approvisionnement.

Le site Essence publie une carte, basée sur la participation des internautes. Elle permet de voir, en temps réel, quelles stations sont ouvertes, et lesquelles sont fermées. La majorité des difficultés se situent en Bretagne et dans les Hauts-de-France.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.