Ils quittent Vénissieux car ils se sentent menacés

Récemment, Michèle Picard, maire communiste s’est félicitée de la saisie, par les services de la police nationale, de 7,4 kilos de résine de cannabis, 2 kilos d’herbe ainsi que de 86 grammes de cocaïne. Lors de leur perquisition, les policiers du Groupe Stupéfiants de Lyon 3e ont aussi mis la main sur 41 000 euros en liquide et 35 000 euros en faux billets. Selon l’enquête, cette prise a pu être effectué grâce à un renseignement anonyme.

Dernièrement, le journal Le Progrès publiait un article sur un couple de retraités qui habitait sur le plateau depuis plus de 50 ans et qui a décidé de déménager. Ces militants de gauche, qui apparaissait dans le comité de soutien de Michèle Picard, lors des élections municipales de 2014, a expliqué au journaliste du Progrès le calvaire qu’ils subissent depuis le mois d’août.

Leur départ est-il lié avec l’intervention des forces de police, ou est-ce un simple hasard ? Quoiqu’il en soit, ils ont décidé de quitter définitivement le quartier, car le couple serait soupçonné d’avoir informé la police, et depuis cette affaire, ils sont pris pour cible, avec dégradations de leur boîte à lettre ainsi que de leur voiture.

Pourtant, les deux retraités prennent encore la défense des jeunes, et disent en vouloir davantage à l’Etat qui n’a pas joué son rôle d’intégration et à une société qui pense plus au fric et à l’individualisme, mais il dénonce aussi la ghettoïsation du quartier.

Se considérant comme les derniers gaulois, et cette phrase me rappelle l’interview qu’avait accordé Mme Picard à la revue Z, où notre maire avait déclaré que Vénissieux « comme le dernier village gaulois ». Et bien à priori, il ne reste plus grand chose de gaulois

Lire l’article de LyonMag →Menacé par des dealers, un couple de retraités obligé de quitter Vénissieux

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.