Incendie à Paris : Piste « criminelle » envisagée

Dans la nuit de mardi à mercredi, un incendie criminel s’est déclaré dans un immeuble du 18 ème arrondissement de Paris. Le deuxième départ de feu s’est rapidement répandu en laissant que très peu de temps aux habitants pour sortir de l’immeuble embrasé.

Malheureusement les passants sont restés terrés sur le trottoirs en voyant des habitants se jeter par les fenêtres pour échapper aux flammes. D’autres sont tout simplement restés coincés dans le brasier. Les pompiers sont intervenus très rapidement et ont déclaré

« il y a eu une première alerte dans la nuit, les services sont intervenus. Puis le feu a repris après que l’immeuble avait été fermé et sécurisé »

Et effectivement les pompiers de Paris ont été appelés dans un premier temps à 2h23 pour un feu de papier dans le hall de l’immeuble sinistré puis ils sont ensuite repartis, le feu étant considéré comme éteint. Plus de deux heures après, aux environs de 4h30 du matin, ils sont de nouveau contactés pour un incendie au rez-de-chaussée du même immeuble. Les flammes se sont ensuite propagées à tous les étages du bâtiment.

Le bilan est très lourd – huit morts dont deux enfants, et quatre blessés graves

Le maire de Paris 18 ème Anne Hidalgo (PS) ainsi que le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve se sont rendus rapidement sur place et les habitants ont été immédiatement pris en charge par les services de la mairie et ont été relogés à l’hôtel. Mais ces deux départs successifs de feu suscitent bien des interrogations étant donné que la salubrité de l’immeuble n’est pas mise en cause, et à ce titre le ministre de l’intérieur a tenu à précisé que :

Ce n’est pas du tout un squat, ce n’est pas un immeuble vétuste, ce n’est pas un immeuble qui menaçait de ruine, […] c’est un immeuble privé qui avait fait, visiblement, l’objet de travaux récents

Quel rapport avec Vénissieux. Il y a quelques mois et plus exactement dans la nuit du vendredi 24 au 25 octobre 2014, un incendie qui semblerait d’origine criminel s’était déclaré vers 2 heures du matin dans le sous-sol de l’immeuble situé au 38B Laurent Gerin à Vénissieux Centre.

Rapidement les pompiers sont arrivés sur place pour maîtriser les flammes ce qui a permis d’éviter un drame : Résultats, selon les dires des locataires 12 familles auraient dû être relogées.

L’adjoint d’astreinte s’était bien déplacé mais il a été demandé aux locataires de contacter leurs assurances ou de trouver eux-mêmes des solutions de relogement. Pour des raisons de sécurité, le gaz et l’eau ont été coupés pour une longue période, mais l’électricité a été vite rétablie.. ……. A cette époque un locataire avait déclaré que dans la nuit du sinistre on leur a proposé d’être relogé par contre certains n’ont eu aucune proposition de relogement. Suite à cet incendie les habitants se sont mobilisés pour se faire entendre pour dénoncer la mauvaise gestion de ce dossier par la ville. 

Six familles n’avaient pas d’autre choix que de regagner leur domicile sans eau, sans évacuation des eaux usées…… Une locataire nous avait précisé que les assurances avaient émis un doute sur le mur porteur de l’immeuble et avaient recommandées aux locataires de ne pas rester chez eux.

Un courrier recommandé a même été envoyé par le comité de locataire à Michèle Picard, maire de Vénissieux,  pour promulguer un arrêté municipal pour reloger ces locataires mais d’après eux, il y a eu un refus de la part de la ville.

Voir le reportage datant d’octobre 2014

Le 29 octobre 2014 Mme Le Maire avait fait parvenir un courrier aux habitants de cet immeuble → courrier mairie (Incendie Laurennt Gerin).

Mais les locataires auraient aimé rencontré Mme Le Maire qui le jour de l’incendie ne s’est pas déplacée. Vu les conditions et les causes de cet incendie, ils auraient appréciés la présence de la première magistrate.

Pour en revenir au dramatique incendie de Paris on ne peut que dire bravo au maire de Paris Anne Hidalgo (PS) de s’être déplacé pour aller à la rencontre des habitants et des pompiers de Paris.

L'info c'est le partage !.

12 Commentaires

  1. Kb
    Merci pour l’info.
    Lamentable attitude de la part des élus, du bailleur, qui en attendant l’indemnisation par les assurances n’ont pris aucune initiative.
    Manque de solidarité
    Madame Picard c’est au pied du mur que l’on voit le maçon alors au boulot et cessez les belles paroles agissez pour le bien être de vos administrés.
  2. kbh et annie : notre bailleur est LA SCIC HABITAT: D’après la loi lorsque le bailleur ne reloge pas les locataires sinistrés le maire, du faite de son pouvoir de chef de police doit signer un arrêté municipal rendant ainsi obligé le bailleur à : soit nous payer l’hotel soit nous reloger!! et ni le bailleur ni le maire sont intervenus et ce malgré mes demandes écrites……… et a ce jour ni l’un ni l’autre prennent leurs responsabilités ( voir article du progrès!). elle est belle la vie a Vénissieux!
  3. Madame Picard prend des arrêtés anti expulsion pour protéger les habitants bla bla…..
    Le bailleur aurait du prendre des dispositions, mais le Maire aussi au moins un déplacement pour évaluer les dégâts, et soutenir les habitants.
    Proposer des chambres d’hôtel ……. Prendre soin de ses administrés fait partie de ses attributions.
  4. : ceux qui n ont pas de proches ont pris des risques et sont retournés dans leurs appartements avec tout ce que cela comprendrait : insécurité et insalubrité ….
  5. Non Amina : ils n ont rien fait ni la mairie ni la SCIC habitat ! Ils ont dit oralement qu ils nous aideraient mais de fait ils n ont rien fait et Mme PICARD a même écrit que les arrêtés municipaux n étaient pas de mise sur son courrier ! En somme on est en état d insécurité et d insalubrité mais on se tait et on subit sans eau sans toilettes : comprend on boit pas ,se lave pas , on va pas aux toilettes et on mange pas ! Le top quoi mais c était pas nécessaire de signer les arrêtés municipaux pour obliger le bailleur a nous reloger ! Le maire du 18 ieme a Paris n a pas réfléchit aux assurances ou autres il a fait son travail de chef de police …..il a relogé en hôtel tout le monde !
  6. J hallucine ? Pas de solution de logement pas d aide ? Et l eau à chercher à la fontaine ?? Dans cette ville ça va à reculons !!!
    Y a t il eu une suite de la plainte ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.