Jean Castex : confinement maintenu encore 15 jours

On se demande quel est l’intérêt de venir parler sur les chaines télés pour ne rien annoncer de nouveau hormis nous donner les chiffres des hospitalisations et du nombre de personnes en réanimation. Bon, on va dire que le premier ministre nous a simplement étalé le bilan de ce confinement.

Avant l’allocution du premier ministre, plusieurs médias ont imaginé d’éventuels scénarios, et bien non, rien n’a changé, et rien ne changera puisque le confinement « light » est maintenu pour une durée de 15 jours. Les commerces non essentiels resteront encore fermés, et pour les bars et restaurants, la galère n’est pas finis, car ils ne sont pas encore prêt d’ouvrir.

Alors que la situation dans le département du Rhône reste assez préoccupante, et que le pic dans les hôpitaux pourrait être atteint dès la semaine prochaine, le gouvernement a donc décidé de ne pas lever  ou alléger le dispositif actuel :

« Il serait irresponsable de lever ou d’alléger le dispositif de confinement dès maintenant »

Lyon Capitale a publié ce jour, un article sur les douze communes les plus touchées par le virus, dans la Métropole de Lyon, pour un taux d’incidence qui dépasse les 1 000 cas pour 100 000 habitants sur la période du 02 au 08 novembre 2020 :

  • Rillieux-la-Pape
  • Décines
  • La Tour de Salvagny
  • Saint-Genis-Laval
  • Saint-Priest
  • Mions
  • Toussieu
  • Charly
  • Vernaison
  • Couzon-au-Mont-d’Or
  • Albigny-sur-Saône
  • Rochetaillée-sur-Saône

Ouf Vénissieux, n’est pas sur la liste !!!

Le ministre a bien évidemment tenté de nous rassurer, et malgré le nombre de verbalisation, il a déclaré que « l’ennemi ce n’est pas l’Etat, mais le virus », et le ministre a bien l’intention de nous protéger, en précisant « il est de ma responsabilité de vous protéger contre le virus »

Concernant les lycées, le ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer, a déclaré que depuis le début de cette semaine, les établissements, « qui peuvent le faire doivent maintenir, la présence à 100% des élèves reste souhaitable, mais quand les conditions sanitaires ne le permettent pas, des solutions hybrides sont proposées », pour être plus clair « qu’au minimum 50% du temps scolaire de l’élève soit fait en présentiel d’ici à la fin de l’année civile pour garantir un lien fort avec la classe ».

Je ne vais pas revenir sur les détails du confinement, puisqu’il n’a pas bougé d’un pouce, par contre j’ai l’impression que le gouvernement souhaite sauver la période de Noël, reste à savoir quelle attitude et quelles décisions vont être prises par le président et le premier ministre, pour l’après confinement light.

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.