Zone ZFE : étendue à Vénissieux pour les particuliers ?

Z.F.E (Zone à faible émission est une des mesures du Plan Oxygène de la Métropole de Lyon, visant à diminuer les émissions polluantes et à ce titre, lors de la précédente présidence métropolitaine, elle concernait les véhicules de transports de marchandises, et réserve un accès aux véhicules munis de vignettes Crit’Air 3, 2, 1 ou 0.

Le nouveau président écolo de la Métropole, avait annoncé en août la future interdiction d’accès du centre de la Métropole aux véhicules polluants des particuliers, et de janvier 2021, les véhicules des particuliers munis de vignettes Crit’Air 3 ne seront plus autorisés dans la zone qui concerne Lyon, mais aussi Villeurbanne, Caluire-et-Cuire, Vénissieux et Bron.

Wouah, je sens comme un coup de colère des habitants des quartiers populaires, où la plupart ont des véhicules de plus de 10 ans, et n’auront peut-être plus le droit d’utiliser leur voiture.

Mais Bruno Bernard président écolo de la Métropole a annoncé que « des mesures d’accompagnement sont en préparation, en particulier d’importants investissements dans les alternatives à la voiture (modes actifs, transports en commun, autopartage et covoiturage) et un dispositif de soutien à l’acquisition ou à l’usage de véhicules à faibles émissions. Notre objectif est qu’à terme le parc automobile soit à la fois réduit et dépollué ». Wouep comme dirait l’autre !!!

Pour rappel : Au 1er janvier 2021, l’interdiction sera étendue aux mêmes véhicules possédant la vignette Crit’Air 3, soit les poids lourds diesel de plus de 6 ans, les poids lourds essence de plus de 10 ans, les camionnettes diesel de plus de 9 ans et les camionnettes essence de plus de 14 ans. (LyonPlus)

Pour le groupe d’opposition Nous, Vénissieux, « c’est plutôt une bonne nouvelle pour nos poumons, puisque Vénissieux détient le record de mortalité par broncho-pneumopathies obstructives de toute la métropole avec 19 décès pour 100 000 habitants. Mais cela va aussi avoir des conséquences pour les propriétaires de vieux véhicules (Crit’air 3 et supérieur) qui ne seront plus autorisés à circuler dans la commune. »

Et elle en pense quoi la vice présidente de la métropole, et maire communiste de Vénissieux ? Car les vénissians vont certainement commencer à se poser des questions, car il y aura certainement des conséquences si cette mesure est appliquée dès le 01 janvier 2021, déjà qu’en tant normal, c’est assez difficile de changer de voiture mais avec la crise sanitaire, économique, et social, l’achat d’un nouveau véhicule n’est pas une priorité. 

Les écolos, sont dans leur monde où le vert doit surement être la couleur dominante !!!!

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Perso, pas d’accord pour le covoiturage ou transport en commun pour côtoyer des cas de covid. Ceci est une véritable atteinte aux libertés individuelles, une régression sociale dans une ville dirigée par une maire communiste pour le moins silencieuse. Par contre  » les rodéos; les conduites de scooters sur une roue avec conducteurs sans casques; tirs de mortiers, poubelles incendiées, non-port du masque; pas de respect du confinement, etc…cela ne semble pas gêner Bruno Bernard président écolo de la métropoleainsi que notre maire.
    Je ne suis pas pour une écologie punitive.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.