KBR : du Bunkaï au Rap

Récemment, une vidéo est apparue sur les réseaux sociaux où l’on peut voir le rappeur L’Allemand, de son vrai prénom, Emir, revenir à ses origines, le plateau des Minguettes à  Vénissieux.

Mais il y a aussi un autre vénissian avec un nom de scène en 3 lettres , qui dès l’âge de 5 ans a commencé à pratiqué le sport dans le club de son père, dirigeant du Bunkaï karaté Do de Vénissieux. Il a fréquenté le quartier du boulevard Ambroise Croizat, pour ensuite rejoindre la commune de Corbas pour préparer un BTS de commercial en alternance au sein de la boulangerie-pâtisserie-traiteur Dallery à Vénissieux. 

Depuis deux ans il a entamé en parallèle de ses études, un parcours de rappeur, avec pour but de rassembler les gens autour de sa musique, mais aussi changer l’image des jeunes à travers des textes tout en menant des actions dans les hôpitaux pour transmettre un peu de bonheur et de joie aux enfants malades.

Ses influences musicales sont principalement axées sur le rap avec notamment les rappeur Tupac et Sniper. Il vient de sortir un nouveau clip, posté sur sa chaîne Youtube le 22 juillet 2020 qui à ce jour atteint plus de 1 000 vues, certes on est loin du nombre de visite du chanteur Lallemand, mais ce n’est qu’un début. On lui souhaite une belle carrière professionnelle et de rappeur.

Le rap vénissian n’est pas à bout de souffle

Allez, un p’tit soutien pour ce jeune de 18 ans, en cliquant sur Like

 

 

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.