La campagne numérique de la candidate communiste

Aujourd’hui les campagnes électorales ne se font pas uniquement sur le terrain mais aussi sur la sphère internet, et tout le monde s’y met, où du moins ceux qui ont les possibilités humaines et financières pour gérer un site internet. 

Michèle Picard, maire de Vénissieux et candidate communiste, est aussi sur le net. Alors que le site est en ligne depuis plusieurs jours, le site communiste Le Vénissian annonce le 18 novembre 2019 que « La campagne est lancée, le site ouvert, 145 propositions en débat !». L’info est relayée le 20 novembre dans le journal Le Progrès.

Par contre aucune information sur les comptes Twitter et FaceBook de Michèle Picard, il semblerait que notre maire est réactif sur les réseaux sociaux, uniquement lors des conseils municipaux, où l’on voit apparaître plusieurs tweets relayant ses interventions au conseil municipal.

Question désign du site, on retrouve toujours cette couleur rouge, rappelant un peu le communiste, décidément, on ne perd pas les vieilles habitudes. Plus sérieusement, c’est une forme de site participatif, où une fois inscrit vous pouvez participer à une consultation citoyenne. On trouve plusieurs  onglets, mais à priori le site n’est pas encore actualisé puisque sur le bilan du mandat 2014-2020 on ne retrouve que cette petite phrase :

« Malgré l’annulation de l’élection qui a suspendu le travail pendant 6 mois, le plan de mandat soumis aux Vénissians en 2014 a été respecté. Un bilan détaillé sera présenté dans les prochaines semaines »

A l’heure actuelle les thèmes abordés sont :

  • Une ville citoyenne pour vivre ensemble
  • Une ville durable pour l’homme et la nature
  • Une ville dynamique pour tous
  • Une ville de culture : tout un art !
  • Une ville solidaire et fraternelle

Tout un programme -lol-

Mais le top du top, comme dirai Bichon, c’est à la lecture de la démarche de la candidate communiste où l’on peut lire que grâce aux conseils de quartier, un millier de vénissian s’intéresse aux questions municipales sur les thèmes de la proximité, la voirie, la propreté, la sécurité et les projets de ville.

Wouep, comme dirai Bichon, on se demande bien pourquoi lors des assemblées générales de quartier, les mêmes problèmes reviennent chaque année et que pour les vénissians rien ne semblent vraiment changer. 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.