La guerre aux pigeons

Le Progrès nous informe que la ville de Vénissieux va déclarée une guerre sonore aux pigeons dans le quartier La Darnaise, non pas vers les tours mais uniquement au niveau de la résidence des ‘Reouées’ qui représente 37 maisons de ville livrées en 2010 par le Grand Lyon Habitat. Certes il faut bien soigner ces nouveaux propriétaires mais les autres on verra après. Donc ce procédé sera mis en place par la ville, à titre expérimental, ce qui m’intrigue c’est que l’article du Progrès nous dit que cette expérimentation a bien fonctionné  autour de terrains sportifs et industriels. Mais alors pourquoi les autres quartiers n’ont pas droit ce gentil geste de la ville pour faire éloigner les pigeons qui sont vecteurs de maladies. Mais il faut aussi savoir qu’il existe d’autres procédés anticonceptionnels et je tenais à faire rappeler à nos cher élus qu’un arrêté ministériel du 29 juin 2004 autorise « les maires à acquérir auprès des établissements pharmaceutiques vétérinaires autorisés, à détenir et faire utiliser par les services municipaux des médicaments vétérinaires anticonceptionnels destinés à lutter contre la prolifération des pigeons ». Il est urgent aussi de lancer une campagne d’informations envers les habitants pour leur signaler qu’il est strictement interdit de donner à manger de la nourriture aux pigeons sous peine d’une amende. Ce que l’on ne sait pas ou que l’on ne veut pas nous dévoiler, c’est le coût de cette campagne de guerre sonore

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.