La mission locale de Vénissieux

Les élus, les représentants de l’état ainsi que les partenaires socio-économiques et sociales se sont réunis pour l’assemblée générale de la mission locale. Il devait y avoir du beau monde, et tout ce petit monde a discuté de l’avenir ainsi que de l’utilité de la mission locale. Certes cette organisme est sûrement nécessaire pour la ville de Vénissieux afin qu’un maximum de jeunes sans diplômes puissent trouver une voie professionnelle. Mais à l’intérieur de cette mission locale, on ne sait pas trop bien comment tout cela se déroule. Le journaliste du Progrès nous a sorti plein de chiffres et de pourcentages, des données sûrement transmises par les instances officielles. D’après ce j’ai pu entendre au sujet de cette mission locale, c’est que l’on peut dire que tout ne se passe pas comme cela se devrait. Les présidents changent souvent, les réunions ne se passe pas forcément dans la sérénité, etc. Oh bien sur je ne vais pas juger le travail des employés qui je pense font ce qu’ils peuvent. Mais à un niveau supérieur, on ne sait jamais ce qui se passe donc forcément on a de quoi avoir des doutes. Donc en attendant d’avoir un peu plus de preuves pour juger le rôle de la mission locale. Mais ne vous inquiétez pas, mon enquête n’est pas terminé.

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Bonjour,
    Je viens de me pencher sur l’article d’expressions et je suis sidérée. « …. tous ces chiffres démontrent que l’accès à l’emploi reste compliqué pour les jeunes….  » dixit le directeur de la mission locale. Je souhaite m’indigner et lui répondre qu’il est aussi difficile pour une personne de 50 ans d’accéder à un nouvel emploi. Comment peut-il se permettre de faire ce genre d’article, quand lui-même licencie des salariées, sous un prétexte fallacieux ? Je peux dire que pour moi aussi il est très difficile de trouver un emploi, compte-tenu aussi de mon âge. Dans cet article il souligne aussi que « …la formation reste un formidable levier…. » Pourquoi n’a t-il pas pris en compte ma propre formation en qualité de Conseillère ? Un comble de tenir de tels propos et d’essayer de se valoriser à travers des articles de journaux. En qualité d’ancienne salariée, je peux vous assurer que tout n’a pas été rose pour moi dans cette structure et que personne ne m’a écoutée ni entendue. On a essayé de me baillonner en qualité de salariée DP/DS, aujourd’hui personne ne m’empêchera de m’exprimer ! JE PREFERE ETRE UNE CHOMEUSE DEBOUT, QU’UNE SALARIEE A GENOUX !!!!!!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.