La politique de la ville et la France Insoumise

Il était temps que l’adjoint vénissian de la France Insoumise, en charge du Grand Projet de ville parle enfin du rapport de la Cour des Comptes sur l’évaluation des quartiers prioritaires, en publiant son avis sur les différents sujets évoqués dans cette enquête.

Selon Idir Boumertit, adjoint de la France Insoumise, dans la majorité communiste, ses réponses sont plus ou moins évasives. Concernant le logement, il déclare qu’il faut «  poursuivre sur le logement pour offrir la possibilité de parcours résidentiels et agir avec les bailleurs sociaux pour soulager le quotidien. »

Ah ok, donc on fait comment, on détruit des logements, pour reconstruire des immeubles résidentiels, d’où le projet de détruire les tours de Monmousseau, et permettre aux promoteurs immobiliers de reconstruire des logements dits résidentiels ?

De plus, il déclare

« Les habitants comprennent la complexité des questions sociales et doivent devenir plus acteur de leur vie quotidienne,[…] Le dialogue avec les acteurs et les habitants doit être revigoré. Nous nous y sommes engagé et nous y travaillons,».

Ah ok, alors que la plupart des habitants ne sont pratiquement pas au courant des projets prévus dans ce nouveau renouvellement urbain. Un dialogue avec les acteurs, on se demande bien pourquoi celui aura lieu puisque depuis plusieurs années, les conseils de quartier sont de moins en moins fréquentés par les habitants, ce qui prouve l’échec total de ce genre de réunions.

D’ailleurs aujourd’hui nous avons quatre adjoints aux quartiers au conseil municipal de Vénissieux, alors que dans le précédent mandat, il n’y en avait que trois. Pourquoi ce qui n’a pas été fait avec trois élus seraient réalisés avec quatre.

Pour terminer, il précise que la cour des comptes a publié, un rapport utile, qu’il faut saisir et que l’adjoint mais aussi conseiller métropolitain prendra la parole lors au prochain conseil de la Métropole tout en précisant que La Métropole est compétente en matière de politique de la ville et que celle-ci doit en tirer les conséquences.

Trop facile de montrer du doigt la Métropole, alors que la ville, et la majorité sont tout aussi partie prenante dans le cadre de ce renouvellement urbain.

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.