L’attaché parlementaire dérape

Ce qui aurait pu être réglé par un simple coup de fil a fini au tribunal. Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, n’a pas apprécié l’humour de l’attaché parlementaire du député de la 14ème circonscription du Rhône qui selon Le Progrès, a utilisé deux noms de domaine internet pour diriger les internautes sur un site les invitant les électeurs à voter contre elle pour les élections municipales de 2020.

A chaque élection, il y a des victimes du cybersquatting, pratique qui désigne le fait d’enregistrer un nom de domaine correspondant à une marque (ou personnalité) sans en avoir le droit, le but étant de gagner de l’argent ou tout simplement pour jouer de mauvaises blagues. Sur ce coup l’attaché parlementaire a, selon lui, faire de l’humour, ce que n’a pas apprécié notre maire. 

En 2017, l’équipe du candidat à l’élection présidentielle (et à la primaire de droite avant cela) avait omis de déposer un autre nom domaine, sarkozy2017.com. Ainsi, L’URL a été détournée pour renvoyer vers un site qui met en surface « les scandales et les casseroles » de l’ancien président.

Le parti communiste vénissian n’a pas apprécié la mauvaise blague de l’attaché parlementaire, puisque leur déclaration est sans équivoque :

« Le tribunal a sanctionné la mauvaise foi du créateur de ce site. Les opposants à Michèle Picard, sont prêts à tout pour détourner le débat politique au profit de mensonges et de rumeurs sur internet »

Le 14 janvier 2019 le tribunal a donc condamné l’attaché parlementaire à fermer les deux sites créés, à verser une amende de 200 euros au titre de préjudice envers la requêrante, ainsi qu’une somme de 2000 euros au titre des frais de justice engagés.

M. Blein, a simplement précisé qu’il ne s’agit pas d’une mission professionnelle et cela relève de sa vie privée.

Mme Picard, ne va certainement pas apprécié la déclaration du député, et à 1 an des élections municipales on va souvent entendre « c’est une campagne délétère »

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.