Le Conseil Citoyen : la renaissance ?

On ne sait pas à quelle date aura lieu la renaissance du Conseil Citoyen puisque le tribunal l’a annulée jugeant que six personnes parmi les vingt du « Collège habitant » n’habitaient pas dans l’un de ses quartiers prioritaires et que les membres de ce collège devaient être tirés au sort parmi les résidents des quartiers prioritaires. Partant de ce constat, le juge a décidé d’annuler l’arrêté du Préfet et lui demande de composer un nouveau « Collège Habitant du Conseil Citoyen »  dans les conditions prévues par la loi.

Depuis le mois d’août 2018, date de la décision du tribunal, les vénsissians n’ont pas été informés par la municipalité, et ne savent pas vraiment, quelle sera la nouvelle composition du Conseil Citoyen version 2.

Mais je vous mets au défie de trouver un grand nombre de vénissians connaissant l’existence du Conseil Citoyen et encore moins, de savoir à quoi cela peut servir. Les personnes informés savent plus ou moins qu’une de leurs activités étant de favoriser la participation des habitants à la vie de la cité. Wouep comme dirait Bichon !!!

Du côté officiel, on nous assure qu’une démarche est bien engagée mais qu’il faut avant tout sécuriser juridiquement la procédure, et oui, faudrait pas qu’un habitant constate une défaillance et porte l’affaire devant le tribunal. 

Pourtant en ce qui concerne les candidats au conseil citoyen la règle est claire et pour une grande ville comme Vénissieux, cela ne me semble pas difficile d’appliquer la procédure.

Les ministères concernées ont publié un document qui est pourtant limpide et facile à mettre en oeuvre :

  • La liste des habitants établie par l’INSEE
  • Les clients des sociétés d’HLM
  • Les abonnés d’EDF

Et on peut même utiliser ces trois fichiers, mais pour nos élus vénissians, c’est certainement un peu compliqué pour eux !!!

M. Boumertit Idir (PG) adjoint au Grand Projet de Ville, est peut-être l’interlocuteur à interpeller, puisqu’en ce moment, on trouve souvent ces déclarations dans la presse. Heu, c’est vrai que les municipales 2020, ce n’est pas très loin.

Idem pour M. Pascal Dureau, qui a publié un post sur sa page Facebook et qui n’hésite pas à critiquer la position de la majorité communiste :

« La majorité actuelle a fait comme d’habitude en désignant « entre soi » un conseil citoyen bien docile »

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.