Conseil municipal : la majorité s’effrite ?

Le conseil municipal du 17 décembre a été folklorique, et on se demande si il n’y aurait pas une petite rébellion au sein de la majorité communiste. 

Et oui, les écolos ont claqué la porte et les trois écologistes ont décidés de quitter la séance du conseil municipal. La raison évoquée, serait la prise de décision unilatérale sans débat, de la part des communistes en prenant comme exemple la délibération sur l’affichage publicitaire et qui selon l’article du Progrès

« Les écologistes, Sandrine Perrier, adjointe au maire de Vénissieux, Gilles Roustan et Georges Bottex, conseillers municipaux. assurent avoir lancé, à plusieurs reprises, des alertes en interne pour dénoncer, notamment, un problème de gouvernance. En vain. »

Quant aux élus du parti de gauche (France Insoumise), ils ont décidé de changer de costume pour enfiler des gilets jaunes en soutien au mouvement citoyen.

Bon, je me demande si tout ceci n’est pas du cinéma afin de se mettre en position et de peser sur les élections municipales de 2020.

Partant de ce constat, si les communistes veulent encore garder la municipalité, ils ont plutôt intérêt à regrouper leur troupes sinon ils risquent de ne plus être aux manettes.

Mais ne soyons pas crédibles et naïfs, car que ce soit les écolos ou les élus du parti de gauche, on ne va pas me faire croire qu’ils ne pensent pas déjà aux prochaines élections.

En tout cas, cette petite rébellion a bien fait rire, les élus du groupe socialistes et républicains, ce qui fait dire à M. Benkhélifa, que « la démocratie n’existe pas chez les communistes », si c’est le cas, les élus écolos et de la France insoumise vénissians sont restés longtemps en hibernatio

 

Quant à M. Girard (Divers droite) il pense que les écolos en ont eu marre d’être pris comme des paillassons

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.