Le maire au coeur de l’ECO

Michèle Picard, comme vous le savez est le maire communiste de Vénissieux, a parlé d’économie lors de la cérémonie des Coups de cœur de l’éco. Créés par le journal Vox Auvergne-Rhône-Alpes, ces prix sont décernés chaque année pour récompenser des entreprises et selon l’article d’Expressions 13 sociétés vénissianes se sont vus récompensés dont le journal Expressions qui a reçu le coup de cœur « solidarité »

Alors là, bravo, mais ne me dîtes pas pour quelle action de solidarité le journal a été récompensé, j’en sais fichtre rien.

Bien entendu, j’ai vite était sur le site du journal Vox Auvergne-Rhône-Alpes, et il ne m’a pas semblé voir un article concernant la remise de ces prix et un quelconque résumé du discours du maire. 

Mais revenons à notre maire communiste qui ne rate pas une occasion pour nous faire un discours que je dois me forcer à lire, pour essayer de lire entre les lignes. A en croire Mme Picard, on a l’impression que la ville est en forte croissance d’emploi : 

Concernant le développement économique, nous dénombrons 3 627 établissements actifs, un chiffre en évolution de presque 5%, depuis 2014. Un tissu riche et varié  avec des grands groupes industriels, des PMI / PME, des micro-entreprises. Les activités développées sont innovantes, performantes, à la pointe de la technologie, générant une dynamique, et une augmentation régulière du nombre d’emplois salariés privés, sur notre territoire.

Bien entendu, la jeunesse tient un rôle important dans son discours, et elle nous a même ressorti le fameux tryptique Education / Formation / Emploi :

Pour ma part, je crois plus que jamais au triptyque Education / Formation / Emploi, pour sortir notre jeunesse de la spirale du chômage

Elle a raison d’y croire, le problème est si les vénissians la croient vraiment. Dans son discours très optimistes, on apprend que le taux de chômage chez les jeunes est élevé et que la ville mène une politique ambitieuse :

Comme toutes les villes populaires, Vénissieux, et plus particulièrement sa jeunesse, est durement touchée par le chômage. Dans ce contexte difficile, nous menons une politique d’ambition, en mettant au cœur de nos priorités, l’emploi, l’insertion et l’accompagnement professionnel

Jai failli m’étouffer en lisant cette phrase, car à ce jour aucun vénissian ne connaît le budget alloué aux adjoints concernés pour favoriser des actions envers l’emploi et la formation, Messieurs Benmabrouk, et Boumertit n’ont jamais communiqué les sommes allouées à leur délégation respectif, pour créer des actions ambitieuses. 

Dans ce discours orienté économie, Michèle Picard, nous parle des 45 actions menées par la ville durant ces trois dernières années (wouah 45 actions en 3 ans), sans oublier bien sur la fameuse charte de coopération signée par une centaine d’entreprises alors que Vénissieux compte 3 627 établissements actifs.

Donc pas mal de chiffres dans son discours, sans oublier que selon elle, 2 000 emplois sont attendus sur le nouveau quartier du Puisosz ainsi que 170 nouveaux emplois, sur les deux grandes enseignes, Ikéa et Leroy Merlin. 

Mais il y a un chiffre que Mme Picard n’a pas dévoilé et qui est complètement absent de son discours, c’est le nombre de demandeurs d’emploi sur notre commune, si je ne me trompe pas trop s’élève à 9 000 personnes à la recherche d’un emploi.

Cà c’est la réalité, loin des discours et des prix décernés.

Lire l’intégralité de son discours → Coup de coeur de l’Eco

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.