Le retour de Michèle Picard sur RCF

Après sa défaite lors des élections législatives 2017, Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux est intervenue le mercredi 21 juin sur la radio RCF. Et oui à un moment donné faut bien revenir sur le devant de la scène politique.

L’entretien était axé sur l’emploi à Vénissieux, puisque selon la CGT, en 3 ans plus de 2 600 emplois industriels ont été détruits à Vénissieux.

L’intervention du maire de Vénissieux, comme vous vous en doutez ne m’a pas trop convaincu car à la question sur qu’est-ce que l’on aurait pu faire pour éviter la suppression de ces emplois, Michèle Picard nous donne des informations très approximatives et bien évidemment tout ceci est la faute de l’Etat mais l’attractivité peut revenir car selon Mme Picard

Lorsqu’une ville retrouve de l’attractivité en terme de logements, elle trouve de l’attractivité en terme d’entreprises

Et bien évidemment, elle nous a parlé de l’entreprise Carso et à la question est-ce qu’en terme d’emploi cela profite aux Vénissieux la réponse est assez surprenante, puisqu’elle déclare 

Et bien justement non, par forcément, c’est pour cela que je me bats pour avoir une filière dans le lycée Jacques Brel qui correspondent justement à ces nouvelles filières qui sont développées sur Vénissieux.

Le maire déclare que l’emploi est du domaine régalien, OK mais j’aimerai savoir quel est le budget alloué à l’emploi à Vénissieux, car s’il est tout cricri ? A quoi un adjoint à l’emploi est-il utile s’il n’a pas de budget conséquent pour appliquer sa politique. 

Je vous invite donc à écouter l’intervention du maire de Vénissieux car à un moment donné faut aussi avoir votre avis.

 

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Les résultats sont là, les entreprises ferment les unes après les autres et Mme Picard pointe avec raison la responsabilité de l’Etat mais a t’elle oublié que le rôle d’un maire est aussi de signer des chartes de coopération, de tenter de favoriser l’insertion des habitants de sa commune au sein des entreprises qui s’installent sur son territoire?

    On pourrait très bien imaginer une réduction de la contribution économique territoriale et une participation de la municipalité pour favoriser l’embauche de Vénissians mais aucune réelle volonté municipale d’agir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.