Les longs voeux du maire

Et ben dis donc, quel discours, j’en ai la larme aux yeux. Bon soyons un peu plus sérieux.

Mme Picard, maire communiste de Vénissieux, a organisé les voeux aux associations et aux personnalités à la Salle Joliot Curie le 18 janvier 2019.

Je comprends pourquoi le discours n’a pas été aussi rapidement posté, et oui, il fallait attendre le montage vidéo, donc sur son site en plus du long discours, on a droit à une vidéo de 16 minutes, et oui, j’ai malheureusement passer ce temps à l’écouter.

Vous vous en doutez, Mme le maire a critiqué la politique du gouvernement Macron, mais celle de tous les autres présidents. Mais dans ce long discours on a aussi eu droit à toutes les critiques envers Macron qui a été cité quatre fois. Bon pour être objectif, je n’aime pas trop non plus la politique actuelle, comme je n’aime pas les décisions prises par les élus vénissians de la majorité actuelle

Michèle Picard, parle d’un président contradictoire qui d’un côté organise la baisse des dotations, etc et de l’autre, un président qui veut renouer le dialogue avec les français dans le cadre du débat national. Mais Mme le maire, avez vous oublié que vous n’avez pas pris la peine de recevoir les parents d’élèves qui ont manifesté devant le parvis de l’Hôtel de ville en 2018 et ni pris le temps de venir renouer le dialogue. Donc, Macron n’est pas le seul à être contradictoire.

Concernant la police de sécurité du quotidie, vous dîtes que vous avez insisté auprès de l’Etat pour sa mise en place dans notre commune, mais vous avez omis, que ce sont les élus de l’opposition composée de Mme Groléas (LREM), M. Benkhélifa (PS) et M. Dureau (PS) qui ont interpellé le ministre de l’intérieur de l’époque (Gérard Collomb) pour que la ville de Vénissieux soit intégrée dans le dispositif de la Police de Sécurité du Quotidien.

Un très très long discours, ou l’on apprend pas grand chose, hormis le fait de préciser que la passion commune est d’agir pour les vénissians 

« De cette passion commune, naissent notre envie d’agir pour les habitants, notre attachement de servir l’intérêt général, et notre détermination de grandir ensemble, sans oublier personne sur le bas-côté, sans oublier d’où l’on vient. »

Ce qu’aimeraient les vénissians, plutôt que de faire de long discours, où dans la plupart des cas, on entend les mêmes choses, c’est votre présence dans les quartiers et les marchés, non pas en période électorale mais à tout moment de l’année. Votre temps est pris ? peut-être trop de travail ? Certainement, mais vous êtes une élue locale et non nationale et votre devoir est d’être près des citoyens, et pas seulement retranché derrière vos longs discours.

Si le coeur vous en dit, je laisse aux lecteurs le choix de regarder votre vidéo :

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.