Les peintures de la SACOVIV

C’est parti, la Sacoviv a décidé de mettre un coup de neuf dans les allées du quartier le Couloud aux Minguettes. Chouette, on va se sentir sûrement plus propre. Ironie, bien sûr. Effectivement, cela donne un peu de travail à des jeunes peut-être inexpérimenté, mais je pense que tout cette démagogie est inutile. Le bailleur devrait se pencher plutôt sur des problèmes de rénovation plus importants. Il suffit de discuter avec les locataires pour remarquer qu’il est nécessaire de procéder à une vraie politique de renouvellement. Prenons quelques exemples, des portes d’entrées des locataires en bois, qui ne sont plus aux normes et que l’on peut casser avec un simple pied de biche ou un fort coup de pied, des parquets affreux, ou l’on a l’impression qu’il faut toutes les 5 mn les relaver, des portes de placard qui se déboîtent souvent, des baignoires en mauvais état, la Sacoviv devrait penser à mettre des douches, pour des économies d’eau. Et j’en passe encore beaucoup d’autres. Alors, nous faire croire que l’on s’occupe de nous en rafraîchissant les peintures qui au passage sont effectués par des jeunes sans qualification, c’est se foutre des locataires qui commencent vraiment à en avoir marre de voir se quartier et les appartements se dégradés. Non, la Saco, préfère intensifier son énergie pour les nouvelles constructions afin d’attirer une nouvelle clientèle, mais un récent article du Progrès constate que las habitants de Vaulx-en-Velin et Vénissieux sont les plus pauvres. Mais ceci est un tout autre débat.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.