L’opposition s’exprime dans Vénissieux Singulier Pluriel

Allons messieurs de l’opposition, vous voyez que la municipalité pense à vous afin de vous exprimer dans le magazine Vénissieux Singulier Pluriel n°13 de Août 2016…

Après vous avoir informé ce qu’avait écrit les responsables politiques des différents groupes de la majorité, voyons sur quels sujets ceux de l’opposition ont réagit.

Pour le groupe Rassemblement pour Vénissieux, mené par Christophe Girard, conseiller municipal divers droite, et conseiller métropolitain, le thème principal est la sécurité et il prépare son retour, d’où son titre « Préparer activement le retour du bon sens »

Qu’il est dur de voir notre ville tomber de plus en plus bas chaque jour : actes de violence, cambriolages ….

Mais pour être objectif, il parle aussi d’autres thèmes comme, l’augmentation des impôts de 5% décidée par la majorité actuelle, du bétonnage de la ville, tout en posant cette question :

Jusqu’ou ira cette municipalité

Ben, on sait déjà qu’elle ira jusqu’à la fin de son mandat, c’est à dire en 2020, à l’opposition de faire son job !!!

Pour Damien Monchau du groupe Vénissieux Bleu Marine, il a aussi choisi de parler de sécurité, avec comme titre « Sécurité : à quand les bons choix ? » D’ailleurs il vient de publier un communiqué de presse « La prison, c’est comme le mariage … »

Pour le conseiller municipal frontiste, cette montée de l’insécurité est dû à la « faute des gouvernements successifs »

Cette situation est la responsabilité des gouvernements successifs. Tant UMP […] que PS

Mais il montre aussi du doigt le pourcentage du budget alloué à la ville à la sécurité en dénonçant que c’est aussi de la responsabilité de Mme le maire

Mais aussi celle de Madame le Maire dont la majorité n’accorde que 3% du budget de la ville à la sécurité, contre 15% pour la démocratie locale et la culture.

Ce n’est pas totalement faux. Rappel 

budget primitif_2016_Depenses-de_fonctionnement
budget primitif 2016

Et les socialistes, de quoi nous parlent-ils ? Pour le groupe des élus socialistes et républicains, mené par Lotfi Benkhélifa, le titre parle de lui même « Danger pour la démocratie ». Et la démocratie, ils veulent qu’elle soit respectée car l’opposition socialiste se plaint de manque de moyens pour s’exprimer tout en précisant que :

La maire a l’obligation de permettre aux élus d’opposition de s’exprimer dans toutes les publications et la gestion du conseil municipal.

Selon le groupe des élus socialistes et républicains, les deux bulletins municipaux diffusés ne suffisent pas à cette opposition et mettent en parallèle les 50 numéros du journal local Expressions distribués cette année dans nos boîtes à lettre. Selon ce groupe :

Tout comme le bulletin municipal, Expressions est financé entièrement par nos impôts. Nous estimons donc légitime de pouvoir aussi nous y exprimer.

Bon, ils veulent le beurre et l’argent du beurre  :-) Non, En fait le groupe des élus socialistes et républicains aimerait qu’un espace soit réservé à l’opposition dans le journal Expressions pour permettre aux élus de s’exprimer. N’ayant pas eu de réponse positive à leur demande, ils ont demandé à la justice de trancher dans cette affaire tout en écrivant : 

Tant que ce droit à l’expression ne sera pas respecté, nous publierons dans cette tribune ce même texte.

Bon, au moins ils n’auront pas trop de mal à faire un copier coller, ou à compter le nombre de mots qui leur est attribué pour écrire leur tribune dans le magazine municipal Vénissieux Singulier Pluriel, deux fois par an   :-)  

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Et ben franchement je préfère 15% du budget pour la culture que pour la sécurité. ..le goulag très peu pour moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.