Max Barel : la colère des habitants

Y a de quoi mettre en colère les habitants du quartier Max Barel dont la plupart sont locataires de la Sacoviv.

Le bailleur a choisi de faire sa cérémonie des voeux mardi 24 janvier à la salle La Hall à Grains. Le jour même une réunion de conseil de quartier était prévenu, mais pas de mauvaise langue puisque celle-ci était prevue depuis longtemps.

Le choix de la salle par le bailleur n’a pas été très judicieux puisque les locataires mécontents ayant été informé ont décidé de s’y rendre pour manifester leur colère et jouer les troubles fêtes.

Selon l’article du Progrès :

Une trentaine de locataires ont fait irruption, interrompant l’intervention de M. Beaudoux, directeur de la Sacoviv

Selon certaines personnes  ils étaient bien plus que la trentaine.

Après avoir fait irruption dans la salle, M.Millet, adjoint au logement, et Président de la Sacoviv à pu constater la colère des habitants qui ont dû pendant près d’une semaine, vivre sans chauffage et sans eau chaude.

Le débat n’est pas terminé puisque l’élu communiste s’est engagé à les recevoir pour entendre leurs griefs.

Heu, je pense que les griefs, il doit déjà les connaître.

En attendant il semblerait que le retour à la normale ne soit pas totalement prévue pour ce mercredi contrairement à ce qui avait été annoncé, donc les chaudières mobiles continueront à fonctionner.

Mais la question qui me taraude est la suivante « Où est Mme le maire ? ». N’est ce pas dans ses moments difficiles que l’élue communiste aurait dû être présente quitte à entendre les habitants crier leur colère, notre maire aurait-elle eu un manque de courage pour les affronter ?

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.