McDo, café, baguette, saucisson, comté !!! 10 commentaires


Madame Michèle Picard reçoit chaque mois de la mairie une indemnité de plus de 5 000 euros. Les indemnités des élus vont être augmentées à nouveau au conseil municipal du 9 octobre. Cela n’est-il pas suffisant pour qu’elle paie de sa poche un menu chez Mc Donald ? (Source : EnsemblePourVénissieux)

Cette phrase est tirée de l’article « La maire au Mc Do ? » du site EnsemblepourVénissieux, du groupe des élus socialistes et républicains. C’est lors de leur conférence de presse du 05 octobre 2017 que les élus de l’opposition (PS) ont décidé d’informer la presse et les vénissians sur les « frais de bouche » de la maire. Photos à l’appui, on découvre une facture de McDo et de Carrefour datant de 2014.

Il y a quelques mois, ces élus ont demandé à consulter les documents comptables et financiers de la mairie pour s’assurer de la bonne gestion de la collectivité. N’ayant pas eu de réponse à leur demande, ils ont saisi la CADA qui leur a donné raison et donc ordonner aux services municipaux d’accéder à leur demande. Pour votre information, la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs) permet à toute personne le droit d’obtenir communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration, quels que soient leur forme ou leur support. 

Après avoir pu accéder aux documents administratifs, les élus de l’opposition n’ont à ce jour trouver aucune irrégularités mais ont fait une découverte plus où moins surprenantes dans les factures que Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, s’est fait remboursée par la mairie.

Bien que pour le groupe des Elus Socialistes et Républicains, il semble tout à fait normal que des repas de travail soient pris en charge par la municipalité, autant il s’interroge sur certaines factures :

 Il est normal que la mairie prenne en charge des repas de travail, il n’y a là juridiquement rien a redire.

Mais les élus se questionnent sur certaines factures qui correspondent à un repas au Mac Do, des cafés, tout comme la baguette, le comté et le saucisson achetés pour 17,82€ à Carrefour.

Mais comment expliquer que les services financiers remboursent à Madame le maire un big mac et une moyenne frite pour 8 euros 60 ? Quel est ce déjeuner de travail qui a nécessité l’achat à Carrefour d’une baguette, d’un bout de comté et d’un saucisson pour 17 euros 82 ? Comment expliquer que les services financiers de la mairie passent du temps pour rembourser un café, un café allongé et un café crème  au café lyonnais l’Institution ?

Ces frais remboursés par la municipalité sont-ils des repas d’affaire ? On est en droit de se poser la question, puisque c’est de l’argent public mais si pour certains personnes, ces sommes semblent dérisoires, le principe est moralement condamnable. Il faut quand même se rappeler que l’indemnité du maire s’élève à plus de 5 000 euros par mois et selon les élus PS, les indemnités des élus de la majorité seront revus à la hausse lors du conseil municipal du 05 octobre 2017.

Le site LyonMag a également publié un article et la mairie a été contacté par la rédaction, mais la municipalité n’a, à ce jour, pas encore donné suite.

Lire l’intégralité de l’article de LyonMag → La maire de Vénissieux pointée du doigt pour ses notes de frais douteuses.

L'info c'est le partage !.


Laisser un commentaire

10 commentaires sur “McDo, café, baguette, saucisson, comté !!!

  • Aristide Fatafata
    Cher Visiteur du soir, votre investigation a au moins un mérite : si tout ce que vous avez levé comme scandale, c’est un big mac et un sandwich au sauciflard en 2104, Vénissieux est un modèle de vertu !
  • visiteur
    Eh bien, à lire les commentaires, les trolls de la mairie sont lachés ! C’est vrai quoi, c’est un scandale de vérifier les notes de frais du maire. Qu’on la laisse en paix avec sa maigre indemnité ! Elle qui ne pense qu’au bien public de Vénissieux (la rumeur dit qu’elle en fini par habiter à Saint-Fons :-)

    Perso je trouve tout bonnement honteux de se faire rembourser un big mac. Cela signe un état d’esprit incompatible avec la fonction de maire.Mais je dois être un peu trop père la rigueur pour les lecteurs de ce site !

  • Aristide Fatafata
    Aaaah bon, il s’agit de morale, pas de mesquine politicaillerie ! Alors… Mais que dit le proverbe, déjà ? « Celui qui veut grimper en haut de l’arbre, il doit avoir le cul propre » ? Allez, on ne va pas être désagréable tout de suite avec notre Eliotfi Ness Khélifa, mais c’est pas sûr que son rôle de « père la morale » ne lui revienne pas comme un boomerang… On n’a pas fini de se marrer !
  • Jocelyne de Leo
    Le temps qu ils ont du perdre à fouiner pour trouver 2 factures de moins de 20€ suspectes à leurs yeux. Quand on en est là on se dit qu on à une opposition de compétition à Vénissieux. Ils ne doivent rien à voir à faire, le monde a bien. Ils devraient surveiller son bureau ça se trouve la Maire branche son portable perso et pique du courant au contribuable. Un futur scoop du PS?
  • Rachid Zani
    Volubile c’est ton droit, quoiqu’un peu exagéré, mais ne répond toujours pas à la question: qui peut se targuer d’avoir été « honnête » dans toute sa définition et durant toute sa carrière élitiste?

    Pour étayer mon propos, sans phrase,ni mot « supérieur » qui semblent t’irriter au plus haut point, Gérard Collomb vient de nommer sa dame aux avant poste des Républicains en marche à Lyon, sans élections ni concertations. Gérard Collomb encore, a nommé M.Kepenian à la mairie de Lyon et toujours sans élections ni concertations puis placer Kimelfeld à La Métropole et enfin parce qu’un bonheur n’arrive jamais seul, l’omniscient Colombo, a « aidé » Mme Fouzya Bouzerda à prendre la direction du Sytral. N’était-ce pas une entorse même toute petite, au processus démocratique que le contribuable lambda en attend? André Gerin a quitté son poste, qui lui a succédé sans élections ni concertations? Yves Blein a quitté ses fonctions à la mairie de Feyzin, qui lui a succédé? Et à Vaulx en Velin et ailleurs,encore et toujours? Qu’en est-il de la déontologie et de cette morale que tu proposes?

    Si on veut mettre un terme à toutes ces entorses il faut soumettre le problème à la cour des comptes, qui seule pourra diligenter une enquête et confondre les contrevenants.
    J’entends qu’on puisse être naïf mais certainement pas hypocrite. Souviens- toi aussi du leitmotiv qui fit le bonheur de nos anciens: le pouvoir par le peuple et pour le peuple, devenu peu à peu le pouvoir d’en haut.

  • Reporter69200 Auteur de l’article
    Si on parlait projet, donc la ville prend le bon chemin avec tous ses projets, excepté le chantier qui est plutôt le projet de la Métropole et de l’investisseur. quant au reste, notre cher volubile Rachid, « trouve » puisque selon tous les élus de République ont « abusé » de leur pouvoirs. C’est un raccourci un peu simpliste. Je persiste la pratique est moralement condamnable quelque soit la somme
  • Rachid Zani
    Ah je comprends mieux: c’est de morale qu’il s’agit, ça participe donc de la faute morale! interrogeons en conscience alors, tous les élus que la V République a comptés dans son Histoire et tu m’en citeras un seul, une peut-être, qui n’ait jamais enfreint cette probité dont tu te réclames, ou qui n’ait pas fait entorse à l’usage où à la règle. Tu verras c pas aussi simple. Pour ma part(ça n’engage que moi), il en existe pas, et tu sais pourquoi? parce que dans ce milieu on y déroge pas. c’est une règle intrinsèque de laquelle nul n’échappe. Le pouvoir est féroce, c’est ainsi, il domine, il absorbe. Par ailleurs, ces « petites entorses » que le pouvoir permet, sont prévues et tolérées dans la fonction publique(c’est un sentiment et absolument pas une affirmation). C’est Fouché je crois qui disait: « j’ai des dossiers sur tout le monde! »

    Le pouvoir et la morale, vaste sujet en effet, est-ce seulement celui qui nous intéresse,ici présentement? Construire une véritable opposition, faite de liens solides et solidement ancrés dans l’espace vénissian, pour proposer et opposer un projet de société sérieux au pouvoir en place. Pour ce faire il faut des hommes et des femmes, de Vénissieux de préférence, respectueux des lois, honnêtes,sérieux et surtout affables(c pour toi mon poto: fais toi une tite mise à jour gougole), qui se donneront en conscience et en toute honnêteté, d’opposer un projet solide au pouvoir en place, qu’il n’en accepte l’audace. Pouvoir du reste bien ancrée à Vénissieux et qui entend bien le rester. De 2 choses l’une, ou on est civilisé, on se montre intelligent et on peut le faire, ou alors, on insulte, on se chamaille à longueur de temps et on regarde le train passé, encore, et celui d’après, désespérément,invariablement.

  • Reporter69200 Auteur de l’article
    Si c’est pour porter au secours de notre chère élue, qui effectivement reçoit une indemnité a hauteur il me semble de plus de 5 000 euros, sans oublier son indemnité à la Métropole, il suffit de poster les commentaires sur un site internet et un journal largement financée par la ville de Vénissieux donc par nos deniers publics. Il n’est nulle question d’interdire l’entrée et la consommation d’un réputé fast-food américain; mais la facture présentée sur le site EnsemblePourVénissieux, et bien remboursée par la municipalité, a de quoi se poser des questions, même si les sommes semblent dérisoires. Moralement ce n’est pas acceptable. La rédaction de LyonMag n’a pas, à ce jour, eu de réponse de la municipalité mais on espère que notre maire nous donnera des explications sur ces factures.
  • Rachid Zani
    Ouf j’ai cru qu’on allait interdire aux élus de manger!

    Qui peut me dire en revanche, à quoi sert l’indemnité* de 5000€ destinés à l’édile chaque mois?

    * « Supplément au traitement des fonctionnaires destiné à couvrir certaines sujétions (indemnité de résidence, etc.) » Larousse

    Donc si on comprend bien le billet, la somme serait bcp trop élevée et au regard du maigre sandwich avalée par madame Picard au mc do coin et qui en a réclamée le remboursement, il y a tâche, c’est bien ça n’est-ce pas? Et de continuer dans cette logique, on devrait aussi revoir à la baisse les frais de députation, des sénateurs, des ministres, du président et plus près de nous, du maire,des adjoints, des fonctionnaires etc..et ainsi tout le monde y trouverait son compte…sauf peut-être farid, qui du coup peinerait à distiller ses vilains mots dans le bonheur d’une paix retrouvée. Voilà ce que j’en disais hier encore, c’est l’Etat qui donne la mesure et c’est à Lui d’en prendre l’initiative. S’il Lui vient l’idée de réduire ses dépenses et son train de vie par conséquent, alors les collectivités suivront mais pas avant.

    Et pour finir, le comble de l’hypocrisie: qui au pouvoir parvenu, renoncera à tous ces frais et autres émoluments que l’Etat consent à lui verser contre les peines et autres efforts portées à la gestion du portefeuille dont il a la charge?

    Personne, je dis bien personne!

  • Paul Bismuth
    Donc le maire mange et boit, comme n’importe quel salarié ou fonctionnaire… Elle aurait même plutôt tendance à s’orienter vers la malbouffe du Grand Kapitâl… Quel scoop ! Allez, on demande la même transparence aux villes voisines ? Aux entreprises du coin ? Ca serait marrant non ? Et quid des voitures de fonction des élus, de leurs frais d’habillement, de téléphonie ? Franchement, l’opposition a raison de s’opposer, c’est son boulot. Mais si elle pouvait le faire sur de vrais sujets, ça serait tellement plus constructif !