Saint-Fons : un patron généreux


C’est un patron qu’un bon nombre de salariés aimeraient avoir, car il est assez rare de voir le dirigeant d’une société de vente automobiles répartit les bénéfices cumulés en 2017. 1,6 millions d’euros seront répartis vie des primes allant de 500 euros jusqu’à 35 000 euros pour les plus anciens.

 

C’est à l’occasion des 25 ans de sa société, que Jean-Louis Brissaud, PDG de la société Starterre, basée à Saint-Fons, dans le Rhône, a décidé de reverser 1,6 million d’euros à ses salariés, selon lui, c’est un geste normal. Et bien on peut dire que ce patron à une notion de la générosité au dessus de la moyenne nationale.

Cette somme correspond aux bénéfices cumulés en 2017 par cette entreprise, spécialisée dans la vente d’automobile. Une centaine de salariés bénéficieront de ces primes qui seront proportionnelles à leur ancienneté. Les salariés travaillant dans l’entreprise depuis plus de 20 ans recevront 35 000 euros.

« Logique » de partager les bénéfices

Interrogé par 20 Minutes, Jean-Louis Brissaud a déclaré :

Nos collaborateurs travaillent depuis des semaines, des mois et même des années, pour certains. Ils se sont investis pour fonder et faire fleurir la société. Il est donc tout à fait logique qu’on partage les bénéfices. Quand on sait partager, on peut emmener ses équipes au bout du monde. Si vous voulez pérenniser une entreprise, il faut savoir faire preuve d’empathie et d’altruisme. Cela n’est pas incompatible avec le fait d’engendrer des bénéfices

Starterre aura vendu 17 000 véhicules en décembre 2017. Soit un chiffre d’affaires de près de 250 millions d’euros, en hausse de 28%. Salarié de l’entreprise, Christophe va toucher entre 4000 et 5000 euros pour trois ans d’ancienneté. Il a salué auprès d’Europe 1 le geste de son employeur.

L'info c'est le partage !.

Laisser un commentaire