Municipales 2020 : appel au rassemblement

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v80), quality = 85

Il est encore trop tôt pour savoir qui sera en liste pour les élections municipales et encore moins à savoir qui sera la ou le prochain maire de Vénissieux. Les communistes, et leurs alliés aimeraient garder leur fauteuil, partant du principe que leur politique est la bonne, la meilleure, et que sans eux, ce serait la fin de la ville Belle et rebelle, selon leur slogan. 

Mais d’autres voix semblent penser le contraire, et considère que la ville est mal gérée et court à la catastrophe. A l’heure actuelle, on est plus que certain que l’élu de droite Christophe Girard, sera certainement de la partie, et espère être le prochain maire de Vénissieux. 

Certaines rumeurs laissent penser que M. Blein, actuel député de la 14ème circonscription, serait en course, mais y a un petit hic, car il a déclaré qu’il serait éventuellement candidat, s’il arrivait à un réaliser un très large rassemblement des forces politiques vénissians, à l’exception bien sur des communistes, des radicaux de gauche, de la France insoumise, qui sont semble t-il sous les ordres de l’actuel majorité communiste.

Mais le rassemblement voulue par le député a de faibles chances de se réalisé puisque d’autres rumeurs laissent penser que M. Dureau (PS) serait aussi candidat, mais cette fois-ci sans Lotfi Benkhélifa, chef de file des socialistes à Vénissieux. Il est clair que la fédération PS du Rhône devra prendre une décision concernant un éventuel candidat socialiste à Vénissieux. Il faut se rappeler que lors des élections municipales de 2015, le FN a devancé le Parti socialiste et dont la liste était menée par M. Benkhlifa.

Et là, arrive M. Kessi qui prône un rassemblement, et qui lui aussi, appelle à un large rassemblement :

«  J’appelle toutes les forces politiques de gauche jusqu’au centre droit à se rassembler dès le 1er tour des élections municipales de 2020 »

L’appel sera t-il entendu par les différentes forces politiques de la ville, cela semble être un pari difficile à tenir, compte tenu des égo de chacun. 

Selon l’ex élu, « la troisième ville du département est plombée par l’idéologie mortifère qui est à sa tête. ». Bien entendu, il cite la majorité qui selon M Kessi, ne répond pas à l’urgence sociale des quartiers : 

« L’équipe municipale actuelle ne répond pas à l’urgence sociale de notre territoire. . Nous en avons assez de l’état de léthargie dans lequel nous sommes plongés depuis de nombreuses années. »

M. Kessi, président de l’association VénissieuxEnMouvement 2020, aura t-il le pouvoir de rassembler un certain nombre d’opposants sur une liste encore non définie, rien n’est encore sur, d’autant plus, qu’à l’heure actuelle, on ne connait pas la décision de M. Blein, mais il serait temps que le député sache s’il doit faire partie de la vie politique vénissiane ou se contentera t-il de finir son mandat de député et contempler une éventuelle victoire de la majorité en place.

A priori, M. Benkhélifa, serait pour un rassemblement, pour faire sauter le «verrou» communiste et récupérer les clés de la ville qui sont entre les mains des communistes depuis 85 ans, et une entente avec M. Kessi, serait une éventualité qu’un certain nombre de vénissians, aimeraient se voir se concrétiser, mais là aussi ce ne sont que des suppositions, et à ce jour, rien n’est fait.

La route pour un large rassemblement, est longue et semée d’embûches et faire sauter les obstacles ne sera pas une simple affaire de discussion, certains devront laisser leur égo de côté quitte à y laisser des plumes non pas pour un strapontin mais pour un vrai changement politique qui irait dans le sens des habitants et non pas pour des intérêts plus ou moins personnel.

 

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.