OMR : la présidente démissionne

L’Assemblée Générale de l’OMR (Office Municipal des Retraités) a eu lieu le jeudi 09 juin 2016, à la maison des fêtes et des familles de Vénissieux, et pour y accéder, fallait montrer pattes blanches, puisque selon Le Progrès : 

les entrées étaient filtrés et seules les adhérents étaient en effet autorisés à pénétrer

M. Girard, conseiller municipal et Métropolitain a posté un article sur son site ou il écrit :

  • Il est a noter également que, contrairement à ce qui se pratique généralement dans le monde libre, cette Assemblée Générale de l’OMR a fait l’objet de la plus grande des discrétions et a été tenu à huis-clos ! Seules les adhérents ont pu pénétré dans les lieux. De quoi avait-on si peur ? Sans doute que certaines vérités soient dites et entendu ! Cela n’a cependant pas empêcher un grand nombre d’adhérents de manifester bruyamment leur opposition et leur mécontentement. (Source christophegirard-venissieuxblog.blogspot.fr)

Mais l’OMR suscite bien des articles, on se souvient que le 16 mars 2016, le conseil d’administration a radié M. Maxime Kyrszak suite à une altecation avec un cadre de la ville :

M. Kyrszak n’avait pas nié pas les faits

« il a demandé un document qu’il n’a pas obtenu et c’est là, que l’un essaye de le prendre, l’autre l’en empêche. Toujours est-il que dans la mêlée le fonctionnaire et le retraité tombent au sol. 

En mars 2016, lors d’un mouvement d’une action de soutien en faveur de M. Kyrszak devant le siège de l’OMR, trois équipages de police étaient présent. Ben dis donc, sont pas très gentils les papis et mamies  :-)  

Selon M. Kyrszak

J’ai ma liberté de parole. Mais je suis indésirable parce que je pose des questions et que je conteste certaines décisions. Moi je n’ai pas envie que l’OMR soit sous tutelle. 

Mais la municipalité se défend en précisant que l’octogénaire a déjà eu des antécédents et des excès verbaux,

Quoiqu’il en soit la suite des aventures à l’OMR continue puisque la Présidente, Madeleine Rinaud a décider de démissionner pour raison de santé. Il faut savoir que Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux, qui est aussi Présidente d’honneur de l’OMR a déclaré : 

Les adhérents proposent, mais n’ont pas à se substituer aux instances dirigeantes.

Lors du prochain conseil d’administration qui aura lieu le 15 juin 2016, un nouveau président sera désigné

Sur le blog de l’OMR, on ne trouve à ce jour aucune information concernant cette assemblée générale, ni sur la radiation de M. Kyrszak, d’ailleurs leur dernier article « Patience : la mise à jour est en cours » date de septembre 2012 → office-municipal-des-retraites-de-venissieux. La mise est à jour un peu longue à venir !!!  :-)  

Sep.2012 Le blog de l'O.M.R de Vénissieux

Subventions de la ville à l’OMR

  • 2014 : 30 000,00
  • 2015 : 30 000,00
  • 2016 : 28 200,00 €
  • 2016 : Office Municipal des Retraités – Salaires 87 700,00 €
Repère (Source Le Progrès)

Repere OMR

 

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. J’ai assisté à cette réunion et lors du vote pour approuver la liste du conseil d’administration 14 bénévoles pour les 15 maxi je suis intervenue non sans mal
    A l’appel des noms de cette liste votée à main levée des hurlements
    J’ai réussi à intervenir malgré le barrage de Marie Claude Mermier qui avait tous pouvoirs en tant que vice présidente, Madeleine Richaud présidente et présente lui ayant délégué les pouvoirs.
    Mon intervention n’a pas été comprise par certains bien enregistrée par d’autres …..
    J’ai déclaré que j’étais contre les hurlements et l’exclusion de bénévoles mais bien entendu je faisais référence à l’exclusion de Maxime puisque j’a voté contre cette liste car il est nécessaire de revoir le règlement intérieur de l’association qui ne doit pas être sous tutelle de la mairie mais comme toutes associations indépendantes des élus municipaux.
    Dans le cas contraire dissoudre l’association et laisser tous pouvoirs aux élus serait une position franche, la fonction de cette association actuellement etant ambiguë.
    Je rajoute que Madame Mermier refusait de me laisser la parole « tu vas attiser le débat »à t’elle dit.
    Quid de la liberté de parole.
    L’OMR va connaître une forte diminution des adhérents moi y compris.
    Les menaces de reprendre la main de Madame Picard me semble déplacée elle a déjà les commandes
    Les menaces sur la subvention ne m’impressionnent pas mais agissent sur certains adhérents.
    Quand à l’assemblée présente, des nouveaux
    Des appels auraient t’ils élé lancés !!!!!!!!!
    Filtrage dès l’entrée, plus de monde bizarre bizarre…….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.