Les écrits de M. Girard

M. Girard (Divers Droite) conseiller municipal et métropolitain ne s’est pas ennuyé ces derniers jours puisqu’il a publié au début du mois de juin, plusieurs d’articles sur son blog christophegirard-venissieuxblog.blogspot.fr

Alors je vais en reprendre quelques uns qui parlent de différents sujets

Le SITIV acculé, la « présidente » panique

Selon M Girard, ce n’est pas la Présidente du Sitiv, Mme Gicquel adjointe au maire de Vénissieux à la Petite enfance, Santé publique, qui « préside » le Sitiv mais Pierre Alain Millet

  • *Tout laisse à penser que Mme Daniel Gicquel a été choisi pour son age afin de permettre son élection à la présidence du SITIV. En effet, en cas d’égalité des voix, les statuts prévoient que la présidence revient au candidat le plus âgée. Or avec la bascule des municipalités communistes en 2014, les votes s’égalisaient entre opposants et apparatchiks… Personne ne doute des grandes compétences de cette présidente hors paire en matière d’informatique et de stratégie numérique ! M. Pierre-Alain Millet étant bien évidement à la manœuvre pour tirer les ficelle du « pantin ». (Lire l’article )

Fête du sport

La fête du sport a eu lieu le samedi 04 juin 2016 et cela a semble t-il été une vraie réussite pour la ville de Vénissieux, mais M. Girard l’a vu sous un autre angle, sans toutefois contester la réussite de cet événement. Il se demande qu’elle a été l’intérêt lors de cette manifestation d’avoir prévu un espace « tag » pour les jeunes et il parle même de « crime » dans son article « Culture tague », la municipalité récidive dans le « pousse au crime« 

  • Culture tag - VénissieuxIl a fallu que la municipalité s’illustre avec sa « contre culture » et sa volonté de promouvoir au près des plus jeunes l’initiation au tague. D’un coté la municipalité condamne, de l’autre elle encourage. Faut-il rappeler que la règle d’or en termes d’éducation est la cohérence des adultes ? Et que l’on ne vienne pas me parler d’art… chacun pourra juger de la qualité artistique en regardant la photo ci-jointe. Les Vénissians qui subissent les tagues sur leurs murs pourront qu’apprécier…

Le 29 mai 2016, il est intervenu lors du Conseil Métropolitain concernant le Rapport 2016-1249 Projet de renouvellement urbain – Minguettes-Clochette. Je ne vais pas revenir sur la totalité de son intervention, mais je retiendrai la partie ou il parle du Conseil Citoyen et de la réhabilitation de quartiers difficiles.

Il a relaté lors de son intervention la lettre d’un pré-contentieux envoyé par un vénissian au Préfet :

  • Alors, que j’ai déjà dénoncé en vain les conditions scandaleuses et inquiétantes de la mise en place de ce Conseil Citoyen à Vénissieux, une habitante courageuse vient d’écrire au Préfet pour lui demander de retirer l’arrêté reconnaissant la constitution de ce Conseil Citoyen du fait du non-respect du cadre de référence préconisé par la loi. Je tiens à préciser au camarade Millet, qu’à ma connaissance cette habitante de Vénissieux n’appartient pas à la CIA […]. Enfin, alors que la loi stipule que la liste des personnes soumises au tirage au sort doit être constituée « après un appel à candidature largement diffusé », il ressort que cet appel à candidature s’est fait en arrière-boutique et dans la plus grande des discrétions… Acceptons-nous que l’on bafoue ainsi les principes démocratiques à 10 minutes d’ici ?

Pour le Conseil Citoyens, je tiens à faire remarquer à M. Girard, qu’il a été absent du café débat : Conseil Citoyens, c’est quoi ? c’est pour qui ? organisé le samedi 03 juin 2016 à Vénissieux, par les associations Citoyenneté, Engagement et Vote, et France Des Banlieues. Etaient aussi absents les élus communistes de Vénissieux alors que tous les politiques vénissians avaient été invités.

Il termine son intervention sur la réhabilitation des quartiers difficiles, et nous raconte une anecdote bien intrigante qui n’engage que lui.

  • …A Vénissieux tout porte à croire que trop souvent, volontairement, on cherche à accumuler la misère, à la faire perdurer pour maintenir le terreau de la révolte, le terreau du vote révolutionnaire. Je vais trop loin ? Vous ne me croyez pas ? Vous croirez alors peut être le témoignage du fondateur d’Habitat & Humanisme, le respectable et respecté Père Bernard DEVERT.
    • Alors que Bernard DEVERT vient rencontrer M. GERIN, Maire de Vénissieux pour étudier la possibilité de projets avec son association, il a la surprise d’être accueilli par un : « Vous ne vous installerez pas à Vénissieux ! ». Éberlué, Bernard DEVERT reste sans voix. M. André GERIN enchaine alors : « et oui, qu’est-ce qu’ils vont devenir les gens quand ils sortiront de chez vous ? Ils vont voter socialiste ! ». CQFD
    • Autres exemple parmi tant d’autres. Quand il y a 2 ans et demi, Mme PICARD, maire de Vénissieux, et M. Gerin l’ancien député-Maire, venaient bras-dessus, bras-dessous, avec une centaine de manifestants, drapeaux rouges et banderoles au vent, accueillir le potentiel repreneur de Bosch photovoltaïques en le traitant de « clochard ! ». Qu’espéraient-ils, si ce n’est empêcher la reprise ? Car qui dit casse sociale, dit électeurs communistes. Voilà le logiciel.

Un autre article, qui m’a bien fait rire, il s’agit de la projection du film « Demain » qui a eu lieu le 01 juin 2016 au cinéma Gérard Philippe à Vénissieux. Le sujet concerne des personnes qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain… « Demain« 

Mais selon M. Girard, une personne, dans ce cas-là, un élu de la ville de Vénissieux, n’aurait « rien compris au film« , cet élu aurait fait une intervention qui n’a pas plus à l’opposant de droite.

Le seul qui n’a rien compris au film, c’est notre PAM municipal (Pierre-Alain Millet) qui n’a rien trouvé de mieux que chercher la récupération politicienne au nom du marxisme et de la lutte des classes. Si, si, il a encore osé ! […] L’assistance ne s’y est pas trompée : l’intervention de M. Millet est la seule prise de parole de la soirée qui s’est suivi par une totale absence d’applaudissement. Un bide pour « notre » idéologue fanatique vénissians

Ouf, c’était long, mais il en a écrit des choses !!!

L'info c'est le partage !.

4 Commentaires

  1. Bonjour les Venissians attendez -vous à la chute de ce bastion à Vénissieux , qu’ont puissent enfin changer d’air 80 ans la même assiette c’est bon il faudrait peut être changer de couverts ! ! ! ! A bon entendeur !
  2. le changement ne viendra pas de la ville mais par l arrivee de nouveaux habitants.
    Mefiez vous communiste ,ces nouvelles habitations annoncent votre déclin.A bon entendeur!
  3. Ridfa en grande forme ce dimanche soir.
    En même temps la forteresse Venissieux est depuis longtemps imprenable.
    Peut-être plus pour longtemps …
  4. et ben, ils ont plein de points commun lotfi ben khallifa et christophe girard
    Et le plus grand est le constat d echec de la mairie communiste

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.