Lundi 13 juin : Tout pour le foot

Il ne faut surtout pas pénaliser les fans de foot, et tout sera fait pour qu’ils puissent accéder au match Belgique-Italie qui a lieu le lundi 13 juin 2016 à 21 heures au Grand Stade de Décines.

Comme précisé dans notre édition du 11 juin 2016, ce sont donc les conducteurs de tramways qui se mettent en grève à l’appel du syndicat Autonome. Et à ce titre, la ligne T3 sera perturbée et il n’y aura aucun tramway pour la ligne T4. Cette ligne desserte le plateau des Minguettes, le centre de Vénissieux. Elle passe par le quartier des États-Unis, puis à proximité du cimetière de la Guillotière, en correspondance avec la ligne de tram T2. En septembre 2013, elle a été prolongée vers le nord avec son raccordement à la ligne T1 par la station Part-Dieu – Villette des lignes T3/Rhônexpress. Cette interconnexion permet aux rames de la ligne T4 de rejoindre La Doua – Gaston Berger en passant par les Charpennes.

Cette ligne est très fréquentée puisque selon une estimation de 2013, 39 000 passagers l’utilise quotidiennement.

La ligne T3 subira aussi quelques perturbations, mais reprendra dès 16h00 depuis Meyzieu, et 16h40 de la gare de la Parti-Dieu. Cette ligne desserte le Grand stade de Décines, car il ne faut surtout pas gâcher la fête du football.

tcl t4_greve 13062016

Alors maintenant parlons chiffres :

Exonération fiscale

  • Grâce à une exonération fiscale exceptionnelle obtenue par l’UEFA pour toute la compétition, les entités chargées d’organiser l’Euro 2016 ne paieront pas d’impôt. Un manque à gagner fiscal estimé à 150 à 200 millions d’euros dans un rapport de la députée PS Valérie Rabault en novembre 2014. (Source Libération)

Prix des billets

  • Si le prix de lancement est fixé à 25 euros, les meilleures places de la finale au Stade de France (25 000 billets environ) s’acquièrent à 895 euros. Au total, ce sont 2,5 millions de billets qui sont disponibles, dont 1,8 destinés à la vente au grand public

billet euro2016

Coût, recettes, impact économique

  • L’Euro 2016, c’est 1,64 milliard de travaux dans les stades avant la compétition, 835 millions de dépenses d’organisation proprement dite, mais aussi 1,9 milliard de recettes attendues pour l’UEFA et 1,266 milliard de surcroît d’activité, avec des retombées pour les 10 villes hôtes, ou encore 180 millions d’euros de recettes fiscales supplémentaires pour l’Etat (Source lesechos.fr)

Le coût du Grand Stade pour la collectivité :

  • La Fan-zone a été confiée à GL Events, le géant de l’événementiel lyonnais contre un chèque de 1,3 millions d’euros réglé par la municipalité (chiffre : Ville de Lyon). Pour l’Etat et la collectivité (le Grand Lyon et le Sytral essentiellement), il en a coûté 202 millions d’euros (chiffre : Ville de Lyon). Cet investissement public concerne les accès au stade. Coût global : Ville de Lyon + Métropole = au moins 4 millions d’euros. Il s’agit d’une estimation basse. Les chiffres définitifs sont promis pour cet automne (Source Rue89).

Mais qui est le grand gagnant de cette grande messe du foot pour l’Euro 2016, et bien je vous le donne dans le mille, c’est l’UEFA qui va engranger (si on se base sur les chiffres du précédent Euro) 1,9 milliard de recettes, dont 1 milliard uniquement de droits télé.

L'info c'est le partage !.

3 Commentaires

  1. Marre du foot fric
    Opium du peuple et pendant ce temps la loi travai…….
    on criminalise La Cgt alors qu’il y a fo, sud ect….
    Marre des infos
    Marre des élus de tous bords qui ne pensent qu’au pouvoir et en abusent
    Marre des scandales uefa ils se servent tous et pendant ce temps les prix des billets flambent.
    Heureusement pour les fans il y a la télé et les fameuses fans zones

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.