P.A.M : l’appel aux écologistes

Ce n’est pas la première fois que l’adjoint au logement de Vénissieux, lance un appel du pied aux écologistes, et cela prouve que l’on veuille ou non, qu’il existe une fracture au sein de l’équipe municipale vénissiane mais aussi au sein de la Métropole.

Depuis les dernières élections européennes, les écologistes ont le vent en poupe puisque la liste de Yannick Jadot est arrivée à la deuxième place, derrière la liste soutenue par La République en marche (LREM). Pour lancer la campagne électorale de 2020, il y a même eu la visite surprise de  Yannick Jadot, chef de file du parti écologiste, venu soutenir ses troupes pour  la campagne pour les Métropolitaines 2020.


M. Pierre Alain Millet, élu communiste à Vénisseux, a bien compris le rôle des écologistes pour ces élections, puisque Monique Cosson a déclaré que « Le projet de LREM n’est pas une possibilité d’alliance » d’où l’appel de l’adjoint communiste et conseiller métropole, sur son site internet, tout en accusant la politique macroniste. L’élu communiste vénissian, compte t-il être sur une liste aux municipales, aux métropolitaines, ou aux deux, puisque Mme Picard, a décidé de se représenter aux municipales et être tête de liste pour la Métropole.

Une chose est sure, l’opposant, sera bien le candidat LREM, puisque le macronisme semble être l’idéologie à faire sauter à tout prix.

M Millet écrit :

« Ces dernières semaines, l’agitation politicienne bat son plein dans la préparation des prochaines élections municipales et métropolitaines. Les batailles d’ego, les plans de carrière et les combinaisons d’appareil se multiplient. »

La bonne blague, comme si les communistes ou autres partis, ne cherchaient pas des plans de carrières et des arrangements politiques pour gagner la bataille des élections, franchement, ces politiciens pensent vraiment que l’on est encore à l’âge de pierre, et que notre cerveau ne peut pas comprendre que tout est, arrangement et manigance pour pouvoir gagner une élection.

Les communistes ont évidemment intérêt à faire une alliance, sinon, ce parti risque de ne plus être dans la course dès le premier tour.

Décidément, on a l’impression qu’à chaque élection, nos politiques découvrent que le peuple doit reprendre sa place. Et bien, c’est pas gagné !!!

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.