Plan pauvreté vu par « une pauvre »… 

Article rédigé par Hajer Chorba

D’abord quelques chiffres (pas trop non plus, sinon c’est ennuyant). Un pauvre est une personne vivant avec moins de 1 000 euros/mois, on est 13 millions dans ce cas. 

  • 3.2 millions vivent avec moins de 670 euros / mois
  • 13 milions vivent  avec moins de 1 000 euros /mois
  • Une personne pauvre sur deux à moins de 30 ans
  • 60 000 mineurs sont sortis du système sans scolaire, sans formation, sans diplôme. 

Et en France, puissance mondiale comptabilise 3 millions d’enfants pauvres. 

Et enfin, un chiffre qui m’a fait littéralement fait vomir (si si j’ai vraiment vomis) c’est : 15 %….Et qui correspond à quoi, et bien lisez la suite, et vous serez étonné.

15 % c’est d’après une enquête du Centre de recherches pour l’Etude et l’Observation des Vonditions de vie (Crédoc), menée en 2015 auprès de 540 professeurs du CP au CM2, qui annonçait que 15% des élèves arrivaient le matin le ventre vide… 

Maintenant parlons de Vénissieux où clairement la pauvreté nous frappe de plein fouet. Il  suffit juste d’aller à l’antenne des restos du coeur lors de la campagne d’hiver pour constater le vrai visage de la pauvreté. Alors quand j’entends, Manu, heu pardon, M. le Président nous parler de cantine à 1 euro, de petit déjeuner à l’école et de renommée le RSA, je me dis que la pauvreté a de beaux jours devant elle.

Ce n’est pas les minima sociaux qu’il faut toucher ! Il faudrait « juste » du boulot, des formations, des facilités pour les modes de garde et c’est peut-être à ce moment que la pauvreté diminuera.

A Vénissieux on a une agence de pôle emploi surchargée (1 mois d’attente pour rencontrer son conseiller) et 9 000 demandeurs d’emploi, des missions locales débordées et des formations ou il faut se battre et convaincre pour avoir un financement. Il est évident que celui qui a pour seul priorité de remplir son réfrigérateur n’aura pas le temps de chercher du boulot et notre président, a me semble t-il des difficultés à le comprendre. J’ai comparé Vénissieux et Villeurbanne,  les chiffres son aberrants : Villeurbanne 19% de pauvreté  est 15% de chômage .

A Vénissieux 30% de pauvreté et 29.4% de chômage… les chiffre parlent d’eux même

Quand on aura pratiqué une vraie mixité avec des habitants de niveau social différents, de niveau culturel divers, et quand on aidera efficacement les gens dans leurs recherche d’emploi tout en cessant de stigmatiser et faire la différence entre le bon pauvre et le mauvais pauvre, peut-être que tout ira pour le mieux. 

A l’heure où Apple sort un téléphone à 1 500 euros, on a des enfants qui se rendent à l’école le ventre vide. Je reprends la fameuse phrase de notre Jupiter national sur les « premiers de cordée »  il serait temps que les premiers se souviennent des derniers de cordée… 

M. Macron avait repoussé la date pour nous annoncer son plan contre la pauvreté, et bien si c’est pour avoir des miettes, un communiqué de presse aurait suffit et ce n’est pas son slogan à deux balles « faire plus pour ceux qui ont moins » qui me fera changer d’avis

Coluche en avait dit « les restos du coeur c’est juste pour cet hiver…» Et bien cela fait des années que ce principe de générosité existe et je ne pense que le problème sera réglé avec les mesurettes de M. Macron

L'info c'est le partage !.

1 Commentaire

  1. Rien à rajouter tout est dit…25% des français ne font pas 3 repas par jour…et 1 enfant sur 5 est dans le plus grand denuement…pauvre france des riches!@ Manu est un jeune qui fait une politique de vieux riche…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.