Que d’argent ? pour Vénissy

Le montant d’investissement pour la reconstruction du quartier Vénissy représente la somme de 50 408 000 euros H.T. Ben, vous me direz quelle sacrée somme. Mais ce n’est pas tout, les indemnités versées aux anciens occupants du centre commercial  ont représenté la somme de 14 Millions d’euros pris en charge par notre cher Grand Lyon. et l’installation des bungalows du centre commercial provisoire s’est élevé à 1.8 millions d’euros. Lorsque j’ai vu ces chiffres dans le journal Le Progrès du dimanche 14 avril 2013, j’ai failli tombé à la renverse. Et oui avec de l’argent on peut faire beaucoup de choses, tu veux de l’argent pour détruire, pas de problèmes, tu veux de l’argent pour reconstruire, pas de problèmes, tu veux de l’argent pour te loger ou manger, non tu dois te débrouiller. J’oubliais,  le désamiantage a coûté 2 millions d’euros. Avec tout cet argent on peut dire que certaines entreprises se sont bien gavées. Oh certes, ce centre commercial ne ressemblait plus à rien, mais n’a t-on pas volontairement abandonné Vénissy pour le laisser entre les mains des technocrates et bailleurs prêt à tout pour avoir un bout de terrain. Que d’argent, oui énormément d’argent dont les détracteurs de mes propose vont dire, « c’est pour le renouveau du quartier’ pour une ville en mouvement et en plein essor. Le problème c’est que l’on construit des immeubles pour cacher la misère des quartiers existants et que l’on laisse à l’abandon, et ce n’est pas cette pseudo rénovation d’immeubles  ou des coups de peinture qui vont arranger les choses ou améliorer la situation des gens et surtout des jeunes. Aurait-on penser au moins à mettre sur la table que la moitié de cette somme pour la formation, la prise en charge des jeunes et des séniors dont certains sont à la recherche d’emploi depuis plusieurs années. A mettre de l’argent dans des associations qui travaillent pour favoriser un rapprochement entre les citoyens, de l’argent pour aider les personnes et les familles en détresse, qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts, ni de quoi s’acheter le minimum pour acheter les 5 fruits et légumes que l’on nous demande de manger tous les jours, et je ne vous parle pas du poisson qui est hors de prix. Oui c’est une sacrée somme, mais pourquoi, uniquement pour le béton, on ne pense plus à l’humain. Certains sont satisfaits de cette évolution et la façon dont les élus voient le changement. Les élus sont fiers de ce travail, à leur place je ne le serais pas. Mais tout celà ne les inquiètent pas puisque notre avis ne compte pas. Ce qui compte c’est d’attirer de nouveaux propriétaires et faire croire à des centaines de familles que devenir propriétaire ce n’est pas si compliqué que çà. Si tel avait été le cas, tout le monde; aujourd’hui serait propriétaire. Je suis en rage de voir tout cet argent partir en béton, alors que les jours de marché, on peut constater une certaine misère autour du provisoire centre commercial. Il suffit de rentrer à l’intérieur de certains quartiers pour voir l’état de délabrement de certains endroit, ensuite on vient me dire et me raconter à coup de publicité que la ville est en mouvement, du slogan et revue Vénissieux, Singulier, Pluriel et j’en passe. La ville est en changement comme veut nous faire croire certains élus, OK, le changement oui mais pour qui et pourquoi. Il ne suffit de raconter aux habitants, que l’on a construit de nouveaux immeubles, installer des MDR, que des praticiens libéraux sont là pour nous soigner, encore faut-il avoir les moyens de se faire soigner ou plutôt « saigner » Hessel avait raison de dire INDIGNEZ-VOUS car il est temps de s’indigner.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.