Quel avenir pour l’assureur Assu 2000

Les occupants des immeubles dont l’un est situé au 15, place Léon-Sublet, propriété de Lyon Métropole habitat (LMH) et l’autre au 1, rue Gambetta, appartenant à la municipalité qui présentent des fissures, ont été relogés, et cela a été assez rapide puisque les locataires de Lyon Métropole Habitat sont hébergés dans un hôtel et ceci jusqu’au 28 novembre, tandis que l’équipe du journal Expressions a vite retrouvé, avec le soutien de la ville, des locaux au sein de la société SITIV (Service Intercommunal des Technologies de l’Information pour les Villes).

Ce qui est certain, c’est le flou total, car on ne sait pas si ces deux bâtiments, seront détruits ou s’ils ne présentent aucun danger.

Mais personne ne semble se soucier, de l’assureur, dont les locaux ont aussi été fermés. D’ailleurs, il semblerait que personne ne se préoccupe de son problème et qu’il serait à la recherche d’un nouveau local pour pouvoir continuer son activité professionnelle.

Pas un mot dans Expressions, pas un mot dans le Progrès, aucune information venant de l’adjoint aux commerces ni de Michèle Picard, maire communiste de Vénissieux. 

En tout cas si cette personne, désire donner son point de vue, on est prêt à lui fournir un espace d’expression pour nous dire les difficultés qu’il rencontre et si des solutions lui ont été proposées par le bailleur, ou la ville de Vénissieux.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.