Radar feu rouge aux Minguettes

Au mois d’août 2017, un radar feu rouge a été installé à hauteur du croisement de la rue des Martyrs-de-la-Résistance et de l’avenue Jean-Cagne situé sur le plateau des Minguettes. Mais pourquoi a t-il été installé à cette endroit ? Selon les service de l’État, la Ville et la Métropole, cette zone est jugée « accidentogène » et du fait aussi que les voies du T4 passent juste devant le carrefour.

C’est un appareil recyclé, puisque ce radar était auparavant installé sur le cours Lafayette et comme cette voie a été réaménagé, la préfecture, s’est dit, ben si on l’installé du côté de Vénissieux : lol. Donc si ces appareils sont installés dans des zones accidentogènes, on peut donc considérer que le cours Lafayette ne l’est plus ?

Lors de son installation en août, ce radar feu rouge, n’était pas opérationnel car non encore homologué. Trois mois après, c’est le temps qu’il a fallu pour son homologation et aujourd’hui celui-ci est a été mis en service dès le lundi 19 novembre 2017. Au total cela fait deux radars feu rouge, installés sur la commune de Vénissieux, puisque le premier a été installé en 2012 sur l’avenue Ambroise-Croizat, en face de la gare.

Mais quel est l’utilité et comment fonctionne un radar feu rouge. Il repère et enregistre les infractions commises aux feux.

Deux photos sont prises :

  • Une première si un véhicule franchit la ligne d’effet des feux (LEF)
  • Une deuxième si le véhicule poursuit sa route au-delà du feu.
  • Le flash se déclenche dès qu’un véhicule franchit la ligne d’effet des feux matérialisée en traits pointillés sur la chaussée. Le Code de la route impose l’arrêt en amont de la ligne d’effet des feux. 
  • Si le véhicule dépasse la ligne d’effet des feux mais s’arrête au pied du feu tricolore avant le carrefour, l’appareil photo se déclenche mais aucun avis de contravention ne sera envoyé.
  • De même, si un véhicule long franchit le feu au vert ou à l’orange mais que la remorque passe au feu rouge, aucun flash ne sera déclenché. 
Plus d’infos sur le site https://www.legipermis.com/

Mais vous allez me dire, pourquoi il n’y aucune signalisation prévue à cet effet. Et bien la réponse est simple, car selon le site internet de la sécurité routière :

Les radars « feu rouge » ne sont pas signalés pour plusieurs raisons :

  • Le feu tricolore est déjà une signalisation,
  • L’environnement urbain est chargé de trop nombreux panneaux qui peuvent perturber la visibilité.

Afin de ne pas être flashé, il faudra respecter scrupuleusement le code la route et surtout bien arrêter votre véhicule à la ligne de feux signalée sur la route par des tirets blancs :

  • Adaptez votre vitesse à l’approche d’un feu et anticipez son passage à l’orange puis au rouge s’il est vert depuis un certain temps
  • N’accélérez pas au feu orange pour pouvoir vous arrêter à temps au feu rouge
  • Surveillez les véhicules qui vous suivent pour les informer d’un probable arrêt en allumant vos feux stop.

Soyez vigilant et respectez le marquage au sol. Ne vous avancez pas au-delà des pointillés en attendant que le feu de signalisation repasse au vert. Ne vous engagez pas dans un carrefour s’il est encombré – embouteillage, par exemple -.

Vous avez encore des interrogations, vous trouverez sur le site suivant toutes les réponse → Questions fréquentes

Maintenant que vous êtes informé qu’au croisement de la rue des Martyrs de la Résistance et de l’avenue Jean Cagne, se trouve un radar feu rouge, faîtes attention car le non-respect d’un feu rouge vous coûtera une amende de 135 € et la perte de quatre points sur votre permis.

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.