Résidence Jacques DUCLOS : pétition des locataires


Mercredi 13 septembre 2017

Vous allez me dire encore un article sur la Sacoviv, et bien j’y peux rien si les locataires de la Résidence Jacques DUCLOS sont mécontents des travaux effectués au point qu’au mois d’août 2017 et face aux problèmes rencontrés, ont décidé de faire une pétition à l’attention de M. Millet, adjoint au logement et Président de la Sacoviv ainsi qu’au directeur de cette société HLM. 

Cette action fait suite aux travaux menés pour la mise en place d’une chaudière pour un nouveau système de chauffage individuel avec un raccordement à la chaufferie urbaine de Vénissieux. Mais depuis l’installation ils se plaignent de dysfonctionnements, de déperditions de chaleur, perte d’eau avant d’avoir de l’eau chaude, puis température de l’eau chaude trop élevée ainsi que le comptage du compteur individuel qui serait défaillant.

Les signataires de cette pétition demandent une solution face aux problèmes de dysfonctionnement du chauffage et d’eau chaude, qui sont survenues depuis les travaux effectués en 2006 qui a permis le raccordement de la résidence Jacques Duclos à la chaufferie urbaine de Vénissieux, et en remplaçant les chaudières à gaz par des modules.

Selon la lettre publiée par les locataires signataires de la pétition :

En réponse à notre pétition du 04 août dernier, la SACOVIV refuse le dialogue et accélère les travaux. Pire, le maître d’oeuvre utilise cette pétition, transmise par le bailleur pour faire pression sur les locataires en faisant croire à peu de signatures

M. Girard, Président du groupe ‘Pour la victoire du bon sens à Vénissieux !’ Conseiller municipale et leader de l’opposition à Vénissieux, Conseiller de Grand Lyon Métropole, Conseiller du Pôle Métropolitain, a pris sa plume pour écrire un communiqué de presse. Il préconise un moratoire sur les travaux qui sont en cours :

je demande, en tant qu’élu municipal et leader de l’opposition, qu’un moratoire soit observé sur ces travaux et qu’une commission paritaire incluant des élus de l’opposition soit mise en place sans délais pour apporter des réponses à l’ensemble de ces doutes qui seraient totalement choquants et inacceptables s’ils se confirmaient.

Selon le conseiller municipal de l’opposition 

les locataires expriment leur colère face aux pressions qui seraient effectuées auprès des personnes refusant ces travaux, notamment en les menaçant de couper l’eau chaude sanitaire

Mais le bailleur a décidé du remplacement  de ses modules thermiques dès cet été pour un  coût  à de 550 000 euros. Interrogé par LeProgres, la Sacoviv précise que :

La plupart des locataires disposent déjà du nouvel appareil et sont très satisfaits

On attend de voir les déclarations des autres forces de l’opposition ainsi que la déclaration des locataires signataires suite à l’article du journal LeProgres

Le journal local Expressions n’a semble t’il pas encore fait un article sur la pétition des signataires de la résidence Duclos, mais peut être que les locataires mécontents ne les ont pas encore contacté.

L'info c'est le partage !.

Laisser un commentaire