Résidence Pierre de Ronsard

Tu parles d’un nom pour une résidence, on se croirait dans à Neuilly. Tout le gratin politico-immobilier s’est rendu à cette résidence pour l’inaugurer un mois après l’installation des premiers habitants (ils sont tellement occupés qu’il leur faut du temps pour aller inaugurer ce soi disant bâtiment social). Donc la résidence Pierre de Ronsard qui est situé en bas de l’avenue Otchatz est constitué de 46 logements. Six ans et trois permis de construire différent avant que celle-ci ne voit le jour, des retards dû à la rogne des propriétaires et locataires qui habitent impasse Morel, je les comprend mais la ville ne les a pas entendus. Il semblerait que un trois pièces revient entre 400 et 527 euros (avec ou sans les charges ?) et pourquoi cette écart de prix. Tout le monde l’a constaté les constructions et les projets immobilier ne cessent pas et Mme Picard nous fait croire que c’est pour le bien de la ville, d’après elle ces constructions sont le « trait d’union entre la ville d’aujourd’hui et la ville de demain ». Tu m’en diras tant. Evidemment je ne crois pas toutes les phrases de ces élus qui sont champions pour nous asséner avec de belles paroles mais qui sont sourds à la plainte des habitants.

2 Commentaires

  1. bonjour.logement social peut être,mais les loyers n’ont rien de social eux.Nos élus devraient plutôt revoir leur combat et montrer l’exemple en baissant les loyers chez eux,avec la SACOViv.Mrs Gerin et Fisher devraient faire des propositions dans ce sens ,a l’assemblée et au sénat.Vive le loyer social et arrêtons avec la démagogie de l’appartement social.Bonne journée

    • Effectivement, il n’y a que le mot qui est social. Déjà il est difficile d’accéder à ces appartements, de plus je ne pense pas que les loyers+charges soient accessible à de faibles revenus, d’autre part, il existe toujours un certain flou dans les attributions des appartements neufs. Le clientélisme existe toujours dans les commissions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.