Romain Farina : un récit glaçant

Romain FarinaVoilà que l’on reparle de l’ancien directeur d’école accusé de pédophilie à Villefontaine, mais aurait « sévi » depuis 10 ans dans d’autres établissements et selon LyonMag, plusieurs plaintes ont été recensés dont une à Vénissieux. Il prend un poste à Vénissieux en 2001 puis est muté en 2008 en Isère. Originaire de Lyon, il avait enseigné dans la 3e commune du Rhône avant sa condamnation le 25 juin 2008 par le tribunal de Bourgoin-Jallieu pour détention, recel et diffusion d’images à caractère pédopornographique dans le département de l’Isère. En 2001 déjà, la justice s’était penchée sur la personnalité trouble de Romain Farina, mais l’affaire avait été classée sans suite.

Un an après son arrestation, l’enquête révèle de nouveaux faits et démontre la dangerosité de ce prédateur. Entendu par des psychologues et des psychiatres dans le cadre de l’enquête, Le Parisien révèle que ce père de famille de 46 ans décrit ses agissements avec une déconcertante désinvolture. Se décrivant lui-même comme pédophile, l’instituteur déclare simplement : “Je n’ai pas choisi, c’est plus fort que moi.”

Selon l’article de LyonCapitale, qui donne des précision sur le caractère de cet homme, on apprend que depuis sa condamnation en 2008

  • il est contraint de suivre des séances chez un psychologue pendant un an. Mais “ce jeu de dupes”, pour reprendre les mots de l’instituteur, ne l’empêche pas de consommer compulsivement ces images obscènes. Romain Farina déclare être accro à “cette petite fantaisie” et ne pas contrôler ses “pulsions sexuelles incontrôlées et déviantes”, pour les psychologues. Il consommait des images pédopornographiques sans cesse, quitte à oublier de manger. Cette « vie interdite », il en était conscient : « Je savais que j’étais père de famille et pédophile ». Mais ne fait rien pour aller mieux.

 

On reste troublé par les déclarations de cet homme qui évoque des séances « ateliers du goût »

  • Ces séances où il impose des fellations aux écoliers aux yeux bandés, derrière un paravent dans sa classe. « Une dégustation », un « jeu », pour Romain Farina, qui « pensait naïvement que ça n’aurait pas de conséquence, comme un gamin qui a une idée débile et la met en pratique »Le fait de bander les yeux à ses victimes présumées changeait tout selon lui : « C’était bizarre pour un enfant, mais ça passe ! ».(lire l’article sur LyonCapitale)

 

  • Depuis ses premiers entretiens avec les médecins, Romain Farina a adapté son discours. Et notamment après sa tentative de suicide le 15 août dernier à Corbas. « J’ai l’impression de ne plus appartenir à la race humaine », raconte-t-il, évoquant des pratiques « immondes » réalisés sur des enfants qu’ils considéraient comme des « objets ». Romain Farina reste mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur 66 enfants. Un chiffre qui pourrait s’alourdir encore, de nouveaux témoignages ont été récemment recueillis. Depuis 2001 et son premier poste d’instituteur à Vénissieux, il avait écumé la région en multipliant les victimes.Et les clichés. Et les vidéos. Les enquêteurs ont retrouvé des milliers de données sur son disque dur : des visages inconnus, mais aussi ceux de ses victimes. Ainsi que des photomontages où il se mettait en scène… (lire l’article sur LyonMag)

 Romain Farina encourt 20 ans de prison.

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Je serai plus expéditif avec ce genre de personnes, je ne vais pas m’étaler sur mon commentaire il mérite qu’une chose qu’on lui coupe les ……………….. si cela arrivait à une de mes petites filles croyez moi il passerai un mauvais moment ( no comment ) ! ! ! ! ! ! ! que fait la justice ? ? ?
  2. Partagée par l horreur c est sûr ! Après je n ai pas de conclusion ne connaissant pas toutes les infos ! Si toutes les preuves sont là Qu attend la justice soit disant là pour protéger les civils ? Encore une fois 2 poids et 2 mesures ? Que justice soit faite pour les victimes et pour les soutiens des victimes ! Je suis mère et je comprends la réaction des parents Le monde part en déchéance totale !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.