Un Président peut-il rire de tout : Non

Je n’ai pas l’habitude de commenter les affaires nationales sur ce site, mais la blague de Mr Hollande va surement avoir des répercutions sur le vote des français d’origine algérienne lors de la prochaine élection municipale de 2014, et à ce titre j’espère qu’un certain nombre d’entre vous réfléchiront avant de voter pour le PS.

Le CRIF était invité à l’Elysée pour leur 70 ème anniversaire (bonjour la laicité) et à ce titre Hollande a fait un petit discours et une boutade très remarquée et très critiqué. Un humouriste a le droit de rire de tout, un président NON car il y a beaucoup d’enjeux en cours. Les plaisanteries de Mr Hollande sont indigne d’un président de la République.
Voici un petit exemple de blagues de nos chers politiques.

Jean-Marie Le Pen : « J’ai acheté une maison de campagne pour permettre à mes enfants qui habitaient le 15ème de voir des vaches au lieu de voir des Arabes ».
Nicolas Sarkozy le 26 juillet 2007 à Dakar : «  »Le défi de l’Afrique, c’est d’entrer davantage dans l’histoire »
Brice Hortefeux , le 02 septembre 2009 : «  »Quand il y en a un ça va… C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes! »
Jacques Chirac : « Un jeune homme, dont les lointains ancêtres n’étaient sans doute pas Gaulois, vient poser à ses côtés pour une photo. Chirac lui demande : « Vous êtes d’où vous ? » Le jeune homme répond : « De Lormont ». Juppé précise : « De Lormont, c’est une commune juste à côté de Bordeaux ».
Chirac lance alors à Juppé, alors qu’ils ont repris leur route : « A mon avis il est pas tout à fait né, natif de… Il n’est pas Corrézien ».
Jean Luc Mélenchon : «  »Je ne peux pas survivre quand il y a que des blonds aux yeux bleus… c’est au-delà de mes forces ».
François Hollande, le 16 décembre 2013 avait déclaré que Manuel Valls était rentré «sain et sauf» d’Algérie et que c’était «déjà beaucoup».
En conclusion : La communication est loin d’être le point fort chez les politiciens français de quelque bord que ce soit.

Mais tout ceci a peut-être fait rire les personnalités du CRIF et des politiques, mais pas le ministre algérien des affaires étrangères qui a déclaré en la présence de son homologue chinois « Il est clair qu’il s’agit d’une moins-value par rapport à l’esprit qui enveloppe nos relations et à la réalité de ce que les délégations françaises, et même autres, peuvent constater de la situation sécuritaire en Algérie »
Ce qui est certain c’est que des contrats vont être perdu par la France, et c’est dommage pour l’économie et les ouvriers français.

L'info c'est le partage !.

2 Commentaires

  1. Je confirme ce n’ai pas bien venu.
    Mais surtout avez vous entendu ce qu’il dit avant ?
    « ….le ministre de l’intérieur qui va peut être nous quitter pour aller en Algérie!!!…il en revient !!!….. »
    Il dit donc cette grosse connerie sur l’Algérie pour ne pas passer pour un « Flan ».
    Non seulement, c’est un idiot aux yeux des autres gouvernements mais surtout Il est incompétent au sein du gouvernement Français car il ne connait même pas le programme de ces ministres.
    il serre vraiment à rien. Vivement la déculotté au municipal 2014.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.