Une histoire de bornes de propriété

Chemin de la Côte   Google MapsLors de l’Assemblée Générale du quartier Pasteur, Mr DiMaggio et quelques habitants ont interpellés Mme Le Maire concernant une construction qui d’après leurs dires seraient illicites. Les habitants du quartier ont expliqué à Mme Le Maire que la construction de deux maisons sur une parcelle située au 8 rue de la Côte, ne seraient pas conforme aux exigences réglementaires du PLU. En fait le permis de construire n’aurait pas pris en compte des bornes de propriété ?.

Mme Peytavin, 1er adjointe, avait affirmé que la maison n’est pas construite mais les habitants ont confirmé que le chantier en est à la pose du toit. Un peu compliqué cette histoire. Mme Peytavin et les habitants parlent-ils de la même construction ?

Quoiqu’il en soit, on peut se poser quelques questions sur cette parcelle de terrain. Les inquiétudes des habitants sont-elles fondées, la mairie et le service urbanisme sont ou ont-ils été au courant ? D’autres questions restent en suspend. Lors de cette assemblée le directeur de l’urbanisme de la ville de Vénissieux devait prendre rendez-vous avec les habitants afin d’éclaircir la situation. Cette rencontre a t-elle eu lieu ? Y at-il une erreur dans la gestion de ce dossier, en tout cas c’est ce que déclare Mr Girard dans son communiqué de presse « Si on peut comprendre qu’une telle erreur n’est pas été détectée lors de la délivrance du permis de construire, il est en revanche difficile de comprendre l’absence de réaction concrète de la mairie depuis qu’elle a été prévenue de cette anomalie le 10 novembre dernier par lettre recommandée »

Du coté de l’opposition PS, Mr Benkéhlifa a rencontré les habitants afin de faire le point sur cette affaire.

Communiqué de presse Christophe GIRARD Conseiller Municipal et Communautaire de Vénissieux, Conseiller du Pôle Métropolitain

→ Communiqué de presse (Infraction PLU)

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.