Une p’tit bout de Vénissieux rentre en zone ZFE

Malgré l’extension de zone ZFE (Zone à Faible Emission) qui ne semble pas satisfaire les écologistes lyonnais puisqu’ils qui trouvent que ce n’est pas assez car les véhicules légers ne sont pas concernés sur ce périmètre, la décision de la Métropole ne leur semble pas assez stricte et la critique tombe à pic surtout en période électorale.

Bref, la nouveauté est qu’un p’tit bout de Vénissieux rentre dans le périmètre de la ZFE et cette mesure a été instaurée pour limiter l’exposition des habitants aux concentrations de dioxyde d’azote trop importantes et ne pas la respecter peut coûter assez cher, puisque l’amende est de 68 euros (pour les Véhicules Utilitaires Légers) et à 135 euros (pour les Poids-Lourds) et les propriétaires de ces véhicules doivent savoir qu’à compter du 01 janvier 2020, il leur est interdit de circuler et de stationner sur ce périmètre s’ils ne possèdent pas de vignettes Crit’Air 1, 2 ou 3.

Aujourd’hui, cette mesure ne concerne pas les véhicules légers des particuliers mais si en 2021, s’il est prouvé de l’efficacité de cette ZFE, et bien, il se pourrait que tous les véhicules soient impactés par cette mesure, et le périmètre pourrait alors, même, être étendu à d’autres villes de la Métropole.

Donc, les conducteurs devront faire bien attention dans un p’tit bout de Vénissieux, et savoir si cette partie qu’ils empruntent est en ZFE ou pas. On a des tops des chefs à la Métropole, va falloir que l’on est à côté de soi sa petite carte ou son GPS ZFE -lol- pour savoir dans quel périmètre on se trouve. C’est comique !!!

Qu’est-ce qu’une Zone à Faibles Émissions (ZFE) ?

C’est un dispositif, soutenu par l’Etat, destiné à faire baisser les émissions de polluants notamment dans les grandes agglomérations, pour améliorer la qualité de l’air et garantir aux habitants de respirer un air qui ne nuise pas à leur santé. Déjà adopté par 231 villes ou métropoles européennes, il est reconnu comme particulièrement efficace pour réduire les émissions de polluants provenant du trafic routier, la voiture étant l’une des principales sources de pollution en ville.

Son principe : limiter la circulation des véhicules les plus polluants dans un périmètre défini, par décision du ou des maires concernés. Pour circuler, une vignette Crit’Air doit être apposée au pare-brise. Elle permet de distinguer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions de polluants atmosphériques. Les plus polluants et les « non classés » ne pourront pas (sauf dérogations) rouler dans la ZFE sur certaines plages horaires. (ZFE)

L'info c'est le partage !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.